Sexe fidèle

98Report
Sexe fidèle

Ses baisers descendirent le long de son cou, ne s'arrêtant pas avant qu'il n'atteigne ses seins. Il prend l'un des gros seins dans sa main, le massant délicatement.
Ses lèvres se déplacent vers son mamelon gauche, le suçant à la seconde où ses lèvres l'enveloppent.
Sa main libre traîne sur son ventre, jusqu'à son pantalon. Il pousse sa main à l'intérieur brutalement alors que sa main atteint sa destination. Ses mains passent sous le tissu connu sous le nom de sa culotte, la doigtant à ce moment-là.
Il libère sa main de sa poitrine, enlevant lentement son pantalon. Une fois qu'ils sont éteints, il les jette à travers la pièce. Son érection pousse son vagin couvert, lui faisant retirer le tissu. Mais il n'atteint que ses genoux avant qu'il ne la pousse sur le dos, forçant sa longueur gonflée à l'intérieur du trou paradisiaque.
Elle halète au début, mais ce halètement se transforme en gémissement alors qu'il commence à pousser. Il lève sa jambe alors qu'il s'enfonce plus profondément en elle, ses gémissements croissants poussant à aller plus vite.
Il soulève ses chevilles jusqu'à ses épaules au bout de deux minutes, sa longueur poussant de plus en plus fort dans la fille... pas la femme en dessous de lui.
Il pousse aussi profondément que possible lorsque le point culminant de la fille approche, mais tire soudainement sa longueur. La femme grogne à cela, mais il se glisse rapidement sous elle, dos à lui.
Il la pénètre à nouveau, sa main froide prenant à nouveau sa poitrine en coupe. Son gros membre entre et sort du bonheur céleste à un rythme inhumain.
Il pousse plus fort quand il entend ses gémissements de plaisir.
La main qui serrait autrefois les draps pour se soutenir se leva et prit en coupe les seins rebondissants de la femme.
Il s'enfonce sauvagement en elle, les gémissements de la femme s'élevant en bruit. Il libère un de ses seins, soulevant sa jambe gauche pour approfondir le contact que son membre avait avec sa partenaire.
Enfin, il passe un bras autour de son ventre, sa prise sur ses seins et sur son abdomen plus serrée qu'un étau. Le trou serré céleste se resserre et le garçon verse ses graines dans la femme, l'entendant crier de plaisir.
Il se retire d'elle, la coinçant et positionnant sa longueur entre la vallée connue sous le nom de ses seins. Il prend ses deux seins en coupe, les serrant entre ses longueurs. Il commence lentement à tirer et à pousser dans et hors de ses seins.
Au bout de cinq minutes, il commence à pousser à un rythme considérablement accéléré, gémissant maintenant fort. La femme se penche, mettant sa langue à l'intérieur de son trou de bite. Le garçon gémit encore plus fort à ce moment-là, s'enfonçant maintenant sauvagement dans ses seins.
Puis, quand il a presque atteint son apogée, il libère ses seins, poussant sa longueur dans sa bouche.
Elle commence à sucer presque immédiatement, lentement au début, puis a commencé à sucer si fort que le garçon a eu l'impression que sa bite était sur le point d'être arrachée. Il gémit au bout d'un moment, s'enfonçant de toute sa longueur en elle, atteignant sa gorge avec. Il fait exploser ses graines dans sa bouche, respirant fort une fois qu'il libère la dernière graine de son apogée. La femme les retourne et le monte. Elle se positionne, poussant sa longueur encore dure dans son ouverture. Elle gémit comme ça la remplit. Elle attrape ses épaules, frottant ses hanches contre les siennes. Puis elle commence à le chevaucher sauvagement, s'étouffant presque à cause de sa taille. Le garçon se penche en suçant fort ses mamelons. Elle crie, le chevauchant plus vite. Alors que le garçon se redresse lorsqu'elle le frappe, leurs corps brillaient dans la faible lumière de la pièce. Au bout de cinq minutes, le garçon commence à sentir la femme s'écraser encore plus sur lui. Il serre les dents, retenant les gémissements bruyants qui sortiraient de sa gorge. Puis ses murs se referment autour de son membre, et il jouit enfin, se sentant comme s'il pressait sa libération de lui.
Il se positionne derrière elle, levant ses genoux en l'air. Il s'enfonce profondément en elle, mordant durement son cou. Ses gémissements de plaisir ne font que le pousser encore plus sauvagement. Il s'enfonce en elle, la forant avec sa longueur allant et venant, entrant et sortant, entrant et sortant. Ses seins rebondirent sous la force de ses poussées, et ses gémissements se transformèrent en cris de douleur et de plaisir alors que le garçon mordait encore plus fort dans son cou. Ses mains délicates attrapent l'arrière de la tête du garçon pour s'accrocher, non seulement à sa tête, mais à sa propre conscience.
Elle crie ses plaisirs à tue-tête, perçant l'air. Elle sent sa longueur pénétrer à nouveau en elle, lui faisant fermer les yeux à cause des ondes agréables qui se répercutent en elle.
Il libère son cou de ses dents, gémissant alors qu'elle crie. Ses murs se referment autour de lui et il se tient à peine avant de se relâcher.
Il soulève ses chevilles jusqu'à ses épaules dans la même position, poussant encore plus profondément à l'intérieur d'elle que toutes les autres fois combinées. Maintenant, ils crient, leurs voix remplies de malédictions et de gémissements.
Ils serrent les parties de leur corps auxquelles ils s'accrochent ; La femme à la tête des garçons et le garçon aux chevilles de la femme. Il enfonce toute sa longueur en elle, sentant les murs se refermer sur lui.
Il libère jusqu'à la dernière goutte de son sperme en elle, et les yeux de la femme roulent vers l'arrière de sa tête, son corps cédant finalement à l'épuisement.
Ils s'endorment après s'être effondrés, le garçon tenant la femme dans ses bras serrés par derrière, le sperme coulant de son trou.

Articles similaires

The Devil's Pact Chapitre 26 : L'Ordre de Marie-Madeleine (fixe)

Le pacte du diable par mypenname3000 Droit d'auteur 2013 Chapitre vingt-six : L'Ordre de Marie-Madeleine Visitez mon blog à www.mypenname3000.com. « Entrez », ai-je dit à mes confrères en les invitant dans ma chambre d'hôtel. Ce n'était pas vraiment ma chambre d'hôtel. Hier soir, quand j'ai pris l'avion pour SeaTac depuis Miami, Providence m'a conduit à un expert en sinistres nommé Curtis à la réclamation des bagages de l'aéroport. Nous avons flirté en attendant nos bagages et il m'a invité dans sa chambre d'hôtel. Quand la Providence vous donne un logement, avec un mec mignon en prime, vous ne dites pas...

6 Des vues

Likes 0

Papa ne peut plus dire non à sa copine

Ma mère avait un copain quand j'étais très, très jeune. Il aimait jouer avec des jeunes filles et il jouait avec moi dans le dos de ma mère. Cela a créé des pulsions sexuelles en moi qui revenaient constamment en grandissant. Cela a causé beaucoup d'angoisse et de problèmes mentaux du fait que je ne savais pas comment me soulager de ces envies, mais je savais qu'il devait y avoir un moyen de satisfaire ces envies et de me soulager. Des années plus tard, ma mère a épousé Bruce, mon nouveau beau-père. Nous avons eu une vie de famille très agréable...

353 Des vues

Likes 0

Tout n'allait pas avec

Tout ce qui ne va pas avec Was It Rape If You Liked It? par TiedUpHeart Fiction, Bondage et restriction, Cruauté, Domination/soumission, Drogue, Homme/Adolescente, Sexe Oral, Viol, Réticence, Romance, Fessée, Adolescent, Virginité, Écrit par des femmes, Jeune Introduction: Lise, une étudiante en deuxième année, s'est impliquée avec Alex, qui avait déjà terminé ses études secondaires. Lise a rompu avec Alex. Mais qui sait ce qui peut arriver lors d'une fête ? 1 : Faire la fête ? Chapitre I - Lise « Lise ! Lisa ! Élisabeth ! » Alex m'a appelé quand je suis passé. J'ai continué à marcher à vive allure, mettant de la distance entre...

654 Des vues

Likes 0

La nouvelle vieille maison de Will : 3e partie

Plus tôt ce jour.... Salut, je suis Rachel Phillips, j'appelle le révérend Greene ? Attendez s'il vous plaît dit calmement la femme qui répondait au téléphone. Après une minute d'attente, l'opératrice a repris le téléphone, Rev. Greene va vous parler maintenant. Merci dit Rachel. Après environ une demi-minute, Rachel a entendu et le vieil homme tousser puis a commencé à parler dans le téléphone. Bonjour, c'est le révérend Greene, du site Web « Bonjour, révérend Greene. Je m'intéresse à votre organisation et j'ai quelques questions auxquelles vous voudrez peut-être répondre. Eh bien, pourquoi ne lisez-vous pas le site Web, la plupart des...

569 Des vues

Likes 0

Mise à jour inachevée de la troisième partie du camp

Jonas : - Céleste je... je... je suis... Celeste:- Jonas ce n'est pas ta faute, ça ne l'a jamais été, toutes les choses que tu as faites n'ont jamais été toi, il t'a contrôlé, t'a transformé en quelque chose que tu n'es pas Jonas:- Mais .. Celeste:- Non mais c'est monsieur, à la fin tu deviens le héros, tu dois finir ça, finir de lancer pour de bon, protéger le camp et te protéger Jonah:- Mais toi..je..je.. Celeste:- Je connais Jonah et il est trop tard pour faire quoi que ce soit, je veux que tu fasses une chose pour moi, Jonah...

287 Des vues

Likes 0

Cris collants

Elle mesurait environ 5 pieds 6 pouces, principalement des jambes, avec une belle peau bronzée, des cheveux bruns jusqu'aux épaules. Elle avait une belle poitrine quelque part autour de 36 ou 38 Full C. qu'elle avait sur une jupe noire courte fuck me et un débardeur rose. Des chaussures noires sexy de 3 pouces. Nous sommes sortis pour un bon dîner, puis nous sommes allés voir un film de filles séveux. Il était temps de la ramener chez elle. Je me sentais un peu déçu par ce point, je n'obtenais aucune indication qu'il y aurait un jour un deuxième rendez-vous. Nous...

357 Des vues

Likes 0

Propriété des hors-la-loi du diable (partie 3)

Chapitre 4 : Briser Hannah commence Tout comme Hannah le pensait, les motards sont retournés directement au bar. Ils n'étaient partis que depuis environ une heure, mais quand ils sont entrés dans le parking, Hannah a remarqué qu'il y avait au moins 10 autres motos assises là. Son cœur battait de terreur alors qu'elle était ramenée dans la grande taverne, avec les autres hors-la-loi juste derrière elle. Il y avait plusieurs motards qui traînaient dans le salon et buvaient des bières, mais dès qu'ils ont vu Hannah, ils se sont levés et l'ont suivie à l'arrière. Va te mettre sa salope...

797 Des vues

Likes 0

Démon partie 4

Les coups répétés m'ont réveillé. Était-ce encore Jayce ? Je n'avais pas besoin de ses conneries si tôt le matin. J'ai jeté les couvertures et suis sorti du lit, j'ai attrapé mes lunettes et je me suis approché de la porte. Oh c'est toi. J'étais soulagé que ce ne soit pas Jayce qui demande plus d'argent. C'était Max, cette chérie que j'ai enlevée il y a deux nuits. Hé, Korra. Serait-ce mieux si je partais? Il a demandé gentiment. Non, entre. Je vais te préparer à manger ou quelque chose. Je lui fis signe d'entrer. Tu as été occupé, dis-je, ignorant...

727 Des vues

Likes 0

Explorations nudistes part1

J'ai récemment découvert le nudisme en surfant sur Internet. J'ai toujours su qu'il existait, mais je pensais que c'était surtout un truc de plage européenne, mais j'ai réalisé qu'il y avait des endroits nudistes aux États-Unis. J'ai décidé de vérifier en ligne pour voir s'il y en avait à proximité. J'étais choqué pour découvrir que trois plages nudistes étaient à moins de deux heures de moi. Le plus proche était à environ 45 minutes et était situé sur des terres domaniales et aurait été patrouillé par des gardes du parc. Le suivant, à environ 2 heures de route, se trouvait sur...

601 Des vues

Likes 0

3 soeur maléfique

Soudain, trois lettres spéciales me sont venues à l'esprit. W.T.F imprudemment était sous la douche avec moi et mon esprit s'est empressé de penser à ce qu'Izzy avait dit avant de dîner. -si vous obtenez ne serait-ce qu'une pipe imprudente, je dirai à tout le monde dans cette pièce ce que vous avez fait avec cette femme- merde marmonnai-je Max je sais que tu es en colère et je suis désolé. Je sais que ce que j'ai fait était mal mais je suis désolé. Je me suis rendu fou en pensant si toi et moi espérons que tu me pardonneras.tout d'un...

524 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.