Errer dans la vie..Un retour sur les femmes que j'ai connues et aimées....- Chapitre deux..

183Report
Errer dans la vie..Un retour sur les femmes que j'ai connues et aimées....- Chapitre deux..

Cela nous ramène à l'époque où j'étais dans le service, dans les années 60. J'étais dans le service depuis près de trois ans. J'avais été formé pour devenir maître de la paie et police militaire avec un travail secondaire en tant qu'agent d'infiltration comme le CID ou le NCIS, ce que vous n'obtenez pas en demandant.. ils vous entraînent. un bureau privé et je vous dis que vous venez de vous porter volontaire. En parlant de volontariat en 1965, lorsqu'on m'a demandé une affectation, j'ai décidé, pour une raison quelconque, de me porter volontaire pour le Vietnam, mais j'ai été affecté à une base dans le sud-ouest. Cela appartient au passé et après près de 3 ans, j'ai pensé que j'allais terminer mon service dans une base... faux !! Avril 1968 J'ai reçu des vacances toutes dépenses payées au Vietnam pendant 1 an. Inutile de dire que j'étais loin d'être excité et, pour être honnête, j'avais une peur bleue. Janvier 1968, c'était l'offensive du Têt mais les choses s'étaient un peu calmées et j'ai pensé que si je gardais la tête baissée et que je ne me livrais pas à d'autres choses stupides, tout irait bien... après avoir été en basique et dans le sud-ouest, je pensais savoir quelle chaleur était... fausse... en descendant de l'avion et en me faisant claquer au visage avec une chaleur et une humidité de plus de 95 degrés vers lesquelles je me suis dirigé pendant le traitement à travers le tarmack. Personne dans le bâtiment n'avait l'air content d'être là et le premier gars à regarder mes commandes m'a dit de m'asseoir et d'attendre que le "patron" apparaisse. Il s'est finalement présenté et a regardé mes commandes et a dit ..ne soyez pas surpris d'être beaucoup déplacé et voici un M16 et un pistolet avec 25 livres de munitions et des chargeurs dans une bandoulière. J'avais déjà des treillis et des bottes de jungle dans mon sac de mer et il m'a dit de sortir de ma classe A et de me diriger vers l'enceinte qui m'était assignée. Cette nuit a été la plus effrayante de ma vie.. tard dans l'après-midi, il a commencé à pleuvoir avec des libéraux. du tonnerre et des éclairs et on m'a "donné" une couchette supérieure qui était mouillée par la pluie soufflant à travers les écrans. vers 22 heures et juste en m'endormant, le sol a commencé à rouler et le bruit des bombes explosait.. tremblement de terre, j'ai crié et le reste de la cabane a crié tais-toi "Putain de nouveau gars".. c'était une frappe de B52 juste à l'extérieur du périmètre.. quand les B52 sont partis, les canonnières se sont dirigées vers l'intérieur avec des canons min flamboyants. l'enfer s'est déchaîné avec des roquettes et des mortiers largués tout autour de nous. Bienvenue au Vietnam !! Le lendemain, j'ai appris ce qu'était un FNG et le compte à rebours a commencé..les "Short Timers" ne vous disaient pas de longues conversations..ils étaient trop courts pour donner une réponse..mon patron était une 3ème guerre, la Seconde Guerre mondiale, la Corée. et Nam E9 qui était un gars honnête mais il aimait partager la misère. J'ai été affecté à une équipe de gars que je connaissais grâce à la formation de base et avancée et qui avaient tous plus de 360 ​​​​jours de service. devoir, c'est-à-dire service de garde de périmètre, service de sacs de sable, latrines, kp, chauffeur de camion et autres trucs vraiment méchants... assez de ça...

Après quelques mois, je me suis installé et j'ai obtenu le statut de semi-short timer et j'ai commencé à explorer sur et hors de la base. Il y avait deux portes d'accès à la base, l'une était gardée par des députés américains et l'autre par l'ARVN (Armée de la République du Vietnam) où les habitants venaient sur la base. Il y avait quelques bars sur la base pour les EM et les sous-officiers, mais ce n'étaient rien de plus que des bars à bière. Il y avait un club VNAF (Force aérienne vietnamienne) qui avait un bar, un sauna et des massages. Le club VNAF avait un bar avec des "hôtesses" et vous pouviez leur acheter un "thé" et vous faire plaisir. Le massage et le sauna vous permettaient de prendre un bain de vapeur et une douche avec de l'eau tiède et de bénéficier d'un massage décent sans faire de bêtises. ..J'étais excitée comme l'enfer et j'ai décidé de quitter la base et de trouver un endroit pour tirer ma charge..enfin peut-être..

Mon horaire de travail était de 3 heures (24 heures sur 24) et d'1 heure de repos si vous sortiez de l'esquive et ne vous portiez pas volontaire pour d'autres boulots de merde... littéralement ! Le côté chinois de la ville semblait plus décontracté avec ses bars et ses maisons closes. J'ai trouvé une résidence secondaire chez l'un d'eux et c'est là que le "plaisir" était....

En plus de boire de la bière locale, BaMeBa, nous apportions de l'alcool américain et des cigarettes à échanger contre n'importe quoi. La Mama San d'un bar est devenue plutôt sympathique et son assistant compétent, H, est devenu vraiment sympathique. Elle avait près de 30 ans et était de constitution très différente de celle de la plupart des locaux..de jolis seins et un cul que je sentirais ici et là. Nous nous coucherions au bar plus tard dans la nuit et serions leur sécurité de facto pour eux. Nous étions tous armés de M16 et de pistolets, certains étant équipés de lance-grenades M79 ou de M60 démontés des jeeps qu'ils conduisaient. Nos lits étaient constitués de 4 canapés-bar rapprochés et recouverts d'une moustiquaire. Après avoir passé la nuit au bar environ 3 fois, j'ai été accepté comme faisant partie du gang et j'avais quelque chose avec quoi me blottir la nuit. Une des filles de H, C, s'est glissée avec moi, ne portant rien d'autre qu'un T-shirt et m'a dit catégoriquement : pas de salaire, pas de jeu et si nous jouions, je devais porter un caoutchouc et payer la moitié du prix. J'étais fauché et pas de caoutchouc. .. Je me suis endormi et environ une heure plus tard, je me suis réveillé avec son dos vers moi et mon bras sur elle tenant une petite mésange gaie dans ma main. J'ai demandé si elle était réveillée et elle a hoché la tête oui..J'ai commencé à frotter son mamelon entre le pouce et le doigt..elle a déplacé ma main vers son autre mamelon et a commencé à lui broyer le cul sur ma bite..elle a marmonné non enceinte et a pris ma bite et je l'ai mis sur son arraché qui était presque glabre et commençait à être mouillé..ses lèvres étaient deux lèvres qui semblaient me sucer et bientôt je me frottais entre ces grosses lèvres jusqu'à son clitoris et elle a commencé à respirer profondément.. Je J'avais entendu dire que les locaux monteraient un spectacle pour vous faire jouir et en finir, mais c'était très différent. Elle s'est retournée et a enlevé son T-shirt et a tiré ma tête jusqu'à son mamelon qui était très dressé..J'ai demandé si elle avait des enfants et elle a dit oui..2. Je lui ai dit que je ne voulais pas l'imprégner et que du prépuce coulait sur les lèvres de sa chatte. Elle m'a dit de retirer quand tu jouis pendant que je me glissais dans sa chatte. semblait devenir plus serré mais beaucoup de lubrifiant naturel..à ce moment-là, H est venue et a rampé sous la moustiquaire et a attrapé ma bite de sa chatte et lui a donné l'enfer en vietnamien pour qu'elle m'ait laissé la baiser sans bain, sans caoutchouc ni argent. .J'ai commencé à me flétrir mais elle m'a tenu fermement dans ses bras et a commencé à me ramener en érection avec mon précum et le jus de chatte de C dessus... J'ai pensé qu'il était temps de me taire pour laisser arriver... se produire. H a dit à C de se taire et de rester sur place et elle a commencé à sucer le précum de ma bite et le jus de chatte qui en coulait encore... tu parles d'une merveilleuse pipe.. 5 minutes et je lui tirais plusieurs jets dans la gorge et elle n'a jamais manqué une goutte. Elle a expulsé C et s'est blottie contre… elle a dit qu'il était temps de dormir et la prochaine fois pas de bain, pas de caoutchouc, pas de salaire, pas de baise… et je devais coucher avec elle.

Le lendemain matin, je suis retourné à la base et cette nuit-là et les deux semaines suivantes ont été un véritable enfer avec des roquettes, des motars et des sapeurs dans les barbelés. J'étais en service sur le périmètre et c'était une "zone de tir contrôlée", donc nous sommes restés en bas et avons espéré qu'un ricochet errant ne nous ferait pas sortir.. La nuit dernière, nous avons eu 20 balles qui ont touché les sacs de sable et j'en ai eu marre et j'ai collé mon M16 par-dessus et je l'ai laissé perdre.. 3 coups et la ventouse s'est coincée..Je l'avais nettoyé plusieurs fois mais c'était une vieille arme et elle était usée.. Je l'ai débloqué deux fois et j'ai laissé perdre 2 ou 3 coups et je me suis à nouveau coincé ..le lendemain matin, je suis tombé sur "Super Sarge" et m'a immédiatement sauté dessus pour riposter..Je lui ai expliqué ma raison et il m'a emmené chez l'armurier pour remplacer mon arme et m'a également informé que ma prochaine mission serait de conduire un camion..Je était ravi..devinez quoi..pas une bonne mission..

Je suis retourné en ville pour me saouler..68 le problème de la drogue ne faisait que commencer et même si j'avais fumé de l'herbe plusieurs fois avant Nam, je l'avais évité parce que j'avais entendu dire que les trucs cambodgiens étaient méchants et mêlés d'opium..eh bien devinez quoi... c'est exactement ce que j'ai découvert... après plusieurs bières, un demi-litre de scotch (ai-je dit que j'avais un problème d'alcool ?) et quelques joints, je me suis réveillé vers 22 heures dans une ruelle face à un courant. poteau... ce qui m'a réveillé, c'est quelque chose qui me chatouillait l'oreille... J'ai tourné la tête et un rat de la taille d'un chat était assis là, prêt à me mordre... J'ai nettoyé le cuir, mis mon pistolet dans sa bouche et l'ai nettoyé de l'intérieur ! ! Ai-je dit que j'étais dans une zone de guerre et qu'un coup de feu au milieu de la nuit déclencherait l'alarme ?? J'ai bondi, j'ai frappé du pied contre le bar et j'ai frappé à la porte à la vitesse de la lumière. MamaSan m'a laissé entrer et a commencé à me dénoncer les ennuis que je causais. Elle m'a rassemblé, moi et tous les GI's et dames, sur le toit en un rien de temps. Il y avait 15 à 20 GI tous armés et une dizaine de filles. L'endroit était entouré de QC (députés vietnamiens) qui regardaient tous le bâtiment. MamSan était là-bas pour semer l'enfer avec les QC et pointer du doigt la rue. Le patron du QC a levé les yeux et a vu toutes les armes dressées au-dessus du parapet et a décidé de les faire tirer dessus et est parti.

Inutile de dire que j'étais prêt à m'écraser et H m'a attrapé par la manche et m'a dit de venir avec elle... elle était énervée et MamaSan est entrée et m'a dit plus de problème ou j'étais à 86 du bar. H m'a dit de me déshabiller et de monter dans le tambour de 55 gallons pour prendre un bain..elle a commencé à me savonner devant, derrière, en haut, en bas, la bite/les couilles et le cul.. Je lui ai dit pas d'argent ni de caoutchouc et elle a dit qu'elle elle ne peut plus avoir d'enfants et elle ne baise pas pour l'argent ! J'étais encore un peu défoncé par l'alcool, la drogue et j'étais excitée, alors je l'ai laissée me sécher et j'ai commencé à couper autant de peau que possible. J'ai enlevé sa pyjama, son soutien-gorge et sa culotte. Ses seins étaient des bonnets B+ et son cul était parfait pour moi..sa chatte avait une légère anse de cheveux noirs et en y mettant mon nez, elle sentait le lilas..elle m'a demandé ce que je faisais..il suffit de mettre ma bite en elle et en finir avec ça ou est-ce que je voulais une pipe ?? Je lui ai dit de s'allonger car j'allais l'embrasser et lui lécher la chatte..elle a demandé pourquoi et je lui ai dit que c'était à son tour de profiter du sexe..elle a froncé les sourcils mais s'est allongée et j'ai écarté les jambes et j'ai commencé à lui lécher le trou du cul. clitoris et en peu de temps, elle soulevait ses hanches et miaulait comme un chat..elle a dit qu'elle n'avait jamais demandé à personne de faire ça et quand j'ai glissé deux doigts dedans et commencé à lui masser le point G, elle a commencé un long orgasme lent, puis un autre. Son clitoris mesurait près d'un pouce de long et palpitait tout seul..elle a repoussé ma tête et s'est mise à quatre pattes et a tendu la main pour écarter son cul et m'a dit de le mettre dans sa chatte et de la baiser fort.. plus elle se rapprochait de l'éjaculation, plus elle se serrait et a finalement crié à haute voix pour LA BAISER ! Juste au moment où j'arrivais, Mama San est entrée et voulait savoir ce qui se passait ?? H a juste souri et m'a dit de rester dans les parages et je vais le sucer fort et tu pourras voir !! MamaSan a dit non merci et est partie..H et moi nous sommes baisés les jambes arquées cette nuit-là..Nous nous sommes vus de temps en temps jusqu'à ce que je me retire, mais j'avais quelques autres amies avant de partir..plus pour jouir si tu comme..

Articles similaires

Famille propriétaire - CH3 : Pas de retour en arrière

Ceci est la suite d'une histoire sur une famille qui se soumet à son voisin noir. Si vous n'aimez pas les histoires sur l'homosexualité, l'interracial, l'inceste, la bestialité ou le jeune sexe, passez à autre chose. Si vous aimez ces sujets, profitez-en. J'apprécie les critiques CONSTRUCTIVES. Les deux jours suivants se ressemblaient beaucoup. J'ai travaillé chez Ty pour apprendre ses investissements et améliorer son système de classement, si vous pouvez appeler cela un système. D'après ce que j'ai pu dire, il est entré dans l'argent qu'un membre de sa famille lui avait laissé alors qu'il était à l'université. Il a travaillé...

1.5K Des vues

Likes 0

Belle Lily

Note de l'auteur : si vous n'êtes pas fan des histoires où la majorité des personnages ont peu ou pas de morale, veuillez ne pas lire ceci. Tu as été prévenu. Passez votre chemin si ce concept ne vous intrigue pas. Il y a des gens maléfiques et foutus dans cette histoire. Le fils sexuellement actif peut être le moindre des maux. Ce n'est pas une histoire d'amour légère. Son compagnon Juicy J est beaucoup plus optimiste et léger. N'hésitez pas à lire cette histoire (sur la sœur de Lilly) si vous préférez ce style. Celui-ci est également un conte en couches...

1.2K Des vues

Likes 0

Fête à la piscine_(1)

Hé, tout le monde, a crié Gene, regardez ça, juste avant de faire un saut périlleux sauvage du plongeoir dans la piscine de son jardin !!! Le reste de la foule lui a fait une ovation debout simulée et Tom a crié : Je lui donnerais un trois et demi à celui-là, et tout le monde a éclaté de rire, puis a recommencé à faire la conversation et à boire son verre ! C'était la foule habituelle, les quatre couples qui s'étaient liés d'amitié depuis qu'ils avaient emménagé dans le lotissement il y a une vingtaine d'années. En été, c'était la natation et...

1.1K Des vues

Likes 0

Une milf enseigne à un jeune garçon

Eva regarda par la fenêtre de sa chambre. Elle avait entendu le portail de son allée s'ouvrir. C'était Jim, le fils de ses meilleurs amis Alice et Mike, qui arrivait pour tondre sa pelouse. Eva était une veuve de cinquante-cinq ans, vivant seule à la périphérie d'une petite ville universitaire. Son mari Eddy était décédé trois ans auparavant. Eva commençait seulement maintenant à reprendre sa vie après la mort de son âme sœur. Dieu sait ce qui lui serait arrivé sans le soutien de ses amis et de leur fils Jim. Alice avait été là pour elle, s'assurant qu'elle mangeait correctement...

967 Des vues

Likes 0

Une soeur et le héros de sa meilleure amie

C'est ma toute première histoire, dites-moi ce que vous en pensez s'il vous plait. Je m'appelle Jack, je mesure 6'1 '' et je suis déchiré, je veux dire déchiré, de toutes ces heures passées au gymnase. J'avais l'habitude de lutter à l'école et j'ai été champion poids lourd mes deux dernières années d'école. Après l'école, je suis allé au MMA et à l'âge de 20 ans, j'étais champion de MMA. J'ai les yeux bleus et les cheveux bruns que je garde courts. Quoi qu'il en soit, revenons à l'histoire. Je vis avec ma mère et ma sœur, qui a 3 ans...

913 Des vues

Likes 0

L'histoire d'Ann partie 2

L'histoire d'Ann partie 2 Ann n'était pas du tout mal à l'aise à l'arrière de ce véhicule et avec les orgasmes qui venaient d'avoir lieu, ainsi que celui qui la suçait actuellement, cela l'a encore amenée à un point culminant tremblant. Elle aimait ça, quand son mari tordait et jouait avec ses mamelons, mais ce qu'elle aimait encore plus, c'était quand il jouait avec eux et suçait sa chatte, en particulier son clitoris. Les hommes qui l'avaient prise étaient apparemment très doués pour faire plaisir aux femmes. Elle était allongée là, incapable de bouger et était tellement épuisée par trois orgasmes...

870 Des vues

Likes 0

Le meilleur ami de mon frère_(0)

Mon frère Lance avait quatre ans de plus que moi, ce qui signifiait qu'il avait beaucoup d'amis mignons. Je venais d'avoir 16 ans et j'aimais les garçons, leurs yeux étaient toujours fixés sur mes seins 36 D et ma silhouette mince. J'avais de longs cheveux noirs et de grands yeux bruns. Mon frère et la plupart de ses amis étaient à l'université. Il avait un ami depuis le collège, TJ. Au début, il était ce garçon maladroit, mais quand il est allé au lycée, il est devenu lui-même. Il a commencé à faire du sport et son corps ne cessait de...

830 Des vues

Likes 0

Maintenant, qu'est ce que je fais?

J'ai grandi dans une ville de taille moyenne, une famille de classe moyenne et surtout à l'abri de la vie de la grande ville de Chicago à quelques heures de là. Nous n'avions pas de rave parties ni d'orgies, mais nous les connaissions bien sûr. J'étais l'aînée de trois ans et j'ai toujours été très protectrice envers ma petite sœur. Ma famille et moi avons essayé d'éloigner d'elle les réalités de la vie urbaine du mieux que nous pouvions. Le monde s'est vraiment ouvert pour moi lorsque je suis parti à l'université de Northwestern University. J'ai trouvé les tentations de la...

686 Des vues

Likes 0

Omegle Chat #1 - Grand-père et Mariah font un tour en voiture

Remarque : Malheureusement, l'histoire est incomplète car la connexion sur Omegle a expiré. Ceci est complètement inédit par moi. Apprécier. xxxxxxxxxxxx Étranger: ((femme de 19 ans (peut aller beaucoup, beaucoup plus jeune) à la recherche d'un homme plus âgé pour l'inceste RP comme mon père, mon oncle ou mon grand-père)) Vous : Quel est votre âge, sale salope ? Étranger : ((Tout ce qui est en dessous de 17, pas de limites)) Vous : La bite de grand-père vient de pousser dans son pantalon. Quand est-ce que sa petite-fille de 11 ans vient lui rendre visite ? Étranger : ((Oh d'accord ! Voulez-vous que je vous donne...

723 Des vues

Likes 0

Attacher papa

Plus tôt, tu es entré et tu m'as dit que tu voulais m'apprendre à propos de mon corps, puis tu m'as embrassé. Tu as joué avec mes seins et mon minou. Tu m'as fait me sentir tellement bien. Mais, je n'ai pas pu voir ta bite. J'ai décidé que j'allais prendre les choses en main... J'ai décidé d'attendre que tu dormes. Je savais où tu gardais certains de tes jouets. Je ne suis pas aussi gentil et innocent que j'en ai l'air. J'ai sorti des menottes, des chaînes et un bandeau de votre cachette. Après coup, j'ai attrapé un bâillon. Je...

597 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.