Ma première fois_(31)

87Report
Ma première fois_(31)

Ma première fois

En ouvrant la page, je n'avais jamais rien vu de tel auparavant, je savais que c'était un magazine coquin mais je ne savais pas à quoi m'attendre car je n'en avais jamais vu auparavant> Il y a devant moi une double page d'une femme nue ouvrant ses jambes, je pouvais voir sa chatte battre de tous les poils et ses seins, d'abord j'ai ri puis je l'ai regardé avec étonnement. Mon ami a dit qu'il avait déjà tout vu. (Eh bien, il avait cinq ans de plus que moi à treize ans, je n'avais que huit ans)

Nous avons entendu la porte d'entrée s'ouvrir et la mère de mon ami Graham est entrée, j'ai caché le magazine coquin dans mon pull et nous avons tous les deux couru par la porte d'entrée.

J'ai remarqué en rouvrant le magazine en regardant les photos porno marchant sur la route, il y avait un picotement dans mon pantalon, je n'avais jamais ressenti cela auparavant, comme un feu dans mon zizi, cela a rempli mon ventre d'excitation et mon ami a remarqué tout en me regardant.

‘Ha ha tu as une érection’ me dit Graham, je suis devenu tout rouge. Il m'a dit de ne pas m'inquiéter et c'est normal, alors j'ai accepté ce qu'il a dit. Ces belles femmes avaient l'air géniales dans le magazine et je ne pouvais pas croire ce que ça me faisait ressentir.

"Tu en sais beaucoup sur le vol sexuel", m'a demandé Graham, j'ai secoué la tête car je n'y savais rien.

'Voulez-vous avoir du sexe rob' graham m'a demandé, vous voyez graham était comme un frère aîné pour moi, en fait il était le meilleur ami de mon frère aîné, j'ai haussé les épaules car je ne pensais pas qu'il était pour de vrai et en plus Je ne savais pas s'il connaissait des filles qui aimeraient qu'il fasse l'amour.

"Venez avec moi, je connais une base près d'ici". À ce stade, je savais qu'il était sérieux, l'excitation qui traversait mon corps était extrême, j'avais maintenant une érection complète dans mon pantalon en marchant dans le parc, c'était petit donc je n'étais pas gêné et tout ça. Je pouvais penser que c'était wow, j'allais avoir des relations sexuelles et je n'avais jamais fait ça auparavant.

Il n'y a pas eu de conversation entre moi et Graham jusqu'à sa base, même si mon excitation était difficile à contenir, tout mon corps avait l'impression d'être en feu.

Nous sommes arrivés à un rond-point qui avait des tas de buissons au milieu, j'ai rampé à travers un espace. J'ai suivi Graham dans un petit repaire, avec du carton couvrant le sol et à l'intérieur, personne ou presque ne pouvait regarder. C'était confortable et privé.
"Sortez le magazine et mettez-le devant vous, voleur", alors j'ai sorti le magazine et l'ai placé sur le carton devant moi et j'ai recommencé à regarder les photos, ce qui m'a donné une autre érection. Graham a attrapé mon pantalon d'école alors que nous étions tous les deux couchés et les avons décompressés, il a placé sa main froide sur ma bite déjà dure et a commencé à tirer lentement la peau d'avant en arrière. 'Aimez-vous ce vol' a-t-il dit, j'ai juste hoché la tête, c'était vraiment bien, je n'avais jamais eu personne qui touchait mon zizi avant et c'était vraiment excitant et je ne savais pas quoi faire alors je suis resté silencieux et j'ai juste suivi sa direction .

"Fais-moi la même chose" dit Graham alors j'ai mis ma petite main froide sur son zizi et je l'ai frotté comme il me frottait, sa bite a commencé à grossir et j'ai été vraiment surpris qu'il soit tellement plus gros que le mien, le mien était minuscule d'environ 3 pouces de long, le sien semblait presque deux fois plus long et deux fois plus épais et il avait des cheveux.

"Maintenant, ce que je veux que vous fassiez, volez, c'est de baisser votre pantalon autour de vos chevilles, de vous agenouiller sur les mains et les genoux et de continuer à regarder ce magazine".

J'ai fait ce qu'on m'a dit que j'étais dur comme un roc, il faisait froid avec mon pantalon autour de mes chevilles, Graham s'est traîné derrière moi et j'ai senti une humidité chaude autour de mon trou de cul. 'Ça va piquer un peu au début mais c'est gentil je te le promets' m'a dit graham, j'ai senti quelque chose me pincer le trou et j'ai senti un doigt froid s'enfoncer, 'aïe ça fait mal' j'ai dit à graham, il a répondu ok et a mis son autre main autour de ma bite et a recommencé à frotter mon pénis, ce qui était vraiment agréable.

Je savais que ce que nous faisions était méchant mais j'ai vraiment aimé ça. «J'ai froid», ai-je dit, puis j'ai senti le corps de Graham pousser contre mes fesses, son corps était agréable et chaud, donc je me sentais mieux, puis j'ai senti quelque chose pousser contre mon trou de fesses, il a craché sur lui-même sur son zizi et a commencé à pousser sa bite doucement contre mon trou, 'Est-ce que ça fait mal' dit-il. Pendant qu'il frottait le bout de son pénis dur contre mon trou.
'Non' ai-je répondu, ça faisait un peu mal mais je ne voulais pas qu'il s'arrête, je regardais toujours le magazine et je me suis dit que je vais être cette fille, j'ai ressenti une douleur quand il a poussé son Willy dur plus profondément en moi. ‘Respire juste, ça va ?’ dit-il. J'étais vraiment excité de sentir sa bite s'enfoncer plus profondément dans mon trou de cul et je n'avais jamais rien ressenti de tel auparavant, j'ai commencé à me pousser d'avant en arrière et il poussait d'avant en arrière en moi. J'ai baissé les yeux sur le magazine et j'ai souhaité avoir des seins. J'ai senti sa bite s'enfoncer lentement en moi petit à petit et ses grosses mains tenant ma taille, j'ai adoré ça, je me suis dit que je fais l'amour et ça fait vraiment du bien, je me suis senti vraiment excité et excité, il a poussé son dur willy tout le chemin à l'intérieur de moi. Maintenant, je pensais qu'il avait des relations sexuelles avec moi et j'ai souri.

"C'est agréable", a-t-il dit. "Oui, ça fait du bien", j'ai menti, ça faisait vraiment mal mais je me suis dit que je voulais vraiment faire l'amour et Graham me baisait et j'étais méchant. Il a tiré et poussé sa bite fort en moi en claquant ses couilles contre mon petit cul, sa bite m'a fait mal mais je suis resté silencieux parce que j'aimais vraiment ça et je voulais qu'il fasse ce qu'il voulait de moi. Poussant sa bite dressée aussi loin que possible, une de ses mains attrapa mes longs cheveux et les tira un peu en arrière tout en me pompant très fort. J'adorais que son autre main branlait ma bite, je pouvais tout sentir et ça m'excitait.

Il a commencé à respirer très fort et à déplacer sa bite plus rapidement vers l'intérieur et l'extérieur de moi, j'étais à quatre pattes en train d'être baisée dans un buisson sur un rond-point sur l'autoroute toute l'excitation était écrasante j'ai adoré, graham putain mon trou du cul vierge serré poussait aussi profondément qu'il le pouvait, il a commencé à m'insulter, 'tu es ma petite pute rob, tu es ma petite chienne et tu aimes être enculée n'est-ce pas?' tout en poussant sa bite dure aussi fort que lui pouvait en moi, tout ce que je voulais répondre était oui, "oui je le suis, oui, fais ce que tu veux".

Il a rapidement sorti mon trou de cul qui me faisait un peu mal 'tourne-toi' alors je me suis retourné à quatre pattes 'ouvre ta bouche' alors je l'ai fait, il a placé sa bite dans ma bouche 'maintenant suce-la salope' alors je l'ai tenu dans un main et j'ai commencé à la sucer sur toute sa longueur, hochant la tête aussi vite que possible d'avant en arrière, je m'amusais vraiment ma tête bougeant d'avant en arrière avec sa bite dans ma bouche, la léchant avec ma langue, je me demandais si Je le faisais bien alors j'ai fait exactement comme ils l'ont fait dans le magazine, il a placé ses mains de chaque côté de ma tête et j'ai senti un liquide chaud et chaud jaillir dans le fond de ma gorge. "Maintenant, avale-le salope". Je l'ai avalé, puis il a dit 'tu es vraiment une sale petite pute et je vais te faire ça avec quelques amis la prochaine fois, ça te plairait ?', j'ai souri et me suis léché les lèvres et j'ai hoché la tête .

« Maintenant, suis-moi, je vais te ramener à la maison, ça va ? » « Oui, je vais bien », ai-je répondu. En remontant mon pantalon, j'avais eu des relations sexuelles, je pensais, mais je devais garder le secret car Graham m'avait dit de ne le dire à personne et je voulais être sa petite amie même si j'étais un garçon, alors je suis resté très silencieux.

Sur le chemin du retour, je me suis dit que c'était la première fois que je faisais l'amour et j'ai vraiment adoré ça.

Cet été-là, il y a eu de nombreuses autres fois avec de nombreux autres amis, mais c'est une autre histoire.

Articles similaires

Je suis éveillé - Partie 2

S'ACCORDER À SON NOUVEAU JEU J'avais passé les dernières semaines depuis la sortie du lycée à sortir avec Ronnie. J'ai même pu passer plusieurs nuits avec elle dans son condo au centre-ville. Ma mère n'était pas elle-même stricte d'habitude. Après avoir été absente de la maison plusieurs jours, elle ne m'a pas du tout questionné. Je pense que cela avait beaucoup à voir avec ma sœur aînée Katrina qui me couvrait. Elle passait autant de temps chez Ronnie que moi. Elle et Mel, l'assistante de Ronnie, s'y prenaient ensemble. La semaine dernière, Katrina avait reçu une invitation de Ronnie, pour qu'elle...

1.1K Des vues

Likes 0

Le paradis des bikinis

C'est la deuxième histoire de la série, Trempé à travers est l'endroit où tout commence ...... La soirée passée avec beaucoup de confusion, Debbie est redescendue après s'être séchée et changée. Elle portait ses vêtements amples et baveux d'intérieur habituels et elle a agi comme si les événements qui venaient de se produire après son retour détrempé de l'école ne s'étaient pas produits. Je ne savais pas si je devais en parler ou non, vu que j'étais censé être le gardien, le responsable. Alors que la soirée touchait à sa fin, nous nous sommes tous les deux dit bonne...

777 Des vues

Likes 0

Sis me laisse II

Inutile de dire que j'étais très préoccupé le reste de la journée et de la nuit. Rien que la pensée du petit cul de ma sœur m'excitait déjà, mais l'avoir léché était le paradis. C'était comme d'habitude pour Sis et moi pendant les deux jours suivants. Maman rentrait du travail à l'heure et papa a rapidement suivi. Nous étions également à l'école, donc il était difficile de trouver du temps seul. Chaque nuit, cependant, je fantasmais sur ma sœur et notre petit jeu se terminant généralement par une séance de branlette rapide qui me laissait plus frustré qu'autre chose. Heureusement, une...

732 Des vues

Likes 0

Papa ne peut plus dire non à sa copine

Ma mère avait un copain quand j'étais très, très jeune. Il aimait jouer avec des jeunes filles et il jouait avec moi dans le dos de ma mère. Cela a créé des pulsions sexuelles en moi qui revenaient constamment en grandissant. Cela a causé beaucoup d'angoisse et de problèmes mentaux du fait que je ne savais pas comment me soulager de ces envies, mais je savais qu'il devait y avoir un moyen de satisfaire ces envies et de me soulager. Des années plus tard, ma mère a épousé Bruce, mon nouveau beau-père. Nous avons eu une vie de famille très agréable...

679 Des vues

Likes 0

Belle Lily

Note de l'auteur : si vous n'êtes pas fan des histoires où la majorité des personnages ont peu ou pas de morale, veuillez ne pas lire ceci. Tu as été prévenu. Passez votre chemin si ce concept ne vous intrigue pas. Il y a des gens maléfiques et foutus dans cette histoire. Le fils sexuellement actif peut être le moindre des maux. Ce n'est pas une histoire d'amour légère. Son compagnon Juicy J est beaucoup plus optimiste et léger. N'hésitez pas à lire cette histoire (sur la sœur de Lilly) si vous préférez ce style. Celui-ci est également un conte en couches...

480 Des vues

Likes 0

Sexe fidèle

Ses baisers descendirent le long de son cou, ne s'arrêtant pas avant qu'il n'atteigne ses seins. Il prend l'un des gros seins dans sa main, le massant délicatement. Ses lèvres se déplacent vers son mamelon gauche, le suçant à la seconde où ses lèvres l'enveloppent. Sa main libre traîne sur son ventre, jusqu'à son pantalon. Il pousse sa main à l'intérieur brutalement alors que sa main atteint sa destination. Ses mains passent sous le tissu connu sous le nom de sa culotte, la doigtant à ce moment-là. Il libère sa main de sa poitrine, enlevant lentement son pantalon. Une fois qu'ils...

389 Des vues

Likes 0

The Devil's Pact Chapitre 26 : L'Ordre de Marie-Madeleine (fixe)

Le pacte du diable par mypenname3000 Droit d'auteur 2013 Chapitre vingt-six : L'Ordre de Marie-Madeleine Visitez mon blog à www.mypenname3000.com. « Entrez », ai-je dit à mes confrères en les invitant dans ma chambre d'hôtel. Ce n'était pas vraiment ma chambre d'hôtel. Hier soir, quand j'ai pris l'avion pour SeaTac depuis Miami, Providence m'a conduit à un expert en sinistres nommé Curtis à la réclamation des bagages de l'aéroport. Nous avons flirté en attendant nos bagages et il m'a invité dans sa chambre d'hôtel. Quand la Providence vous donne un logement, avec un mec mignon en prime, vous ne dites pas...

354 Des vues

Likes 0

Enfoncer la mère de mon ami

« Alicia, qu'est-ce que tu fais ce soir ? J'ai demandé à ma sœur. Je vais traîner avec mon pote chez lui « Tu penses que tu pourrais me glisser ça ? Comment s'appelle-t-il ? Je l'ai toujours protégée, et maintenant qu'elle a 16 ans, il va y avoir beaucoup de gars qui essaient de profiter d'elle. Même moi, je pense qu'elle est canon, et c'est ma sœur. « Ne t'inquiète pas, je pense qu'il est gay. En fait, gay. Tu sais ? » J'étais pressé, je n'avais plus le temps de l'interroger. Soyez en sécurité ai-je crié alors que je franchissais la porte...

105 Des vues

Likes 0

Ah, prendre des décisions

Il y a de nombreuses fois dans votre vie où vous serez confronté à des décisions qui ont des conséquences importantes. Certains sont plus importants que d'autres, évidemment, mais chacun d'eux aura un grand impact sur l'orientation de votre vie. Alors que je me retirais et que je venais sur son ventre, je me demandais si j'avais pris la bonne décision. Elle a enroulé ses jambes autour de moi, a attrapé ma nuque, m'a tiré vers le bas et m'a embrassé passionnément... Visiblement, elle n'avait aucun scrupule à la situation. Mais je suis peut-être allé trop loin. Peut-être devrais-je revenir un...

1.1K Des vues

Likes 0

DÉMON

« Et restez dehors ! » J'ai été expulsé du seul endroit que j'appelle chez moi. Cette fois, je ne reviendrai probablement pas en rampant vers Rebecca. Je sais très bien que j'ai merdé en la choisissant, et il n'y a pas de retour. « Puis-je au moins avoir mes vêtements ? » J'ai appelé depuis le trottoir, mais la seule réponse que j'ai eue a été une porte claquée. Elle allait probablement les vendre de toute façon. Mince. J'ai bousculé les poches de ma veste, essayant de trouver les clés de ma voiture de sport. Trouvant mes clés dans la poche gauche de mon pantalon, j'ai...

1.1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.