Mon professeur d'histoire 7_(0)

779Report
Mon professeur d'histoire 7_(0)

J'espère que vous aimez tous ce nouvel ajout de la série My History Teacher ! Ce sera très probablement la dernière partie de la série à moins que je ne change d'avis à propos d'une partie 8. Mais ne vous inquiétez pas, une nouvelle histoire va sortir et je suis sûr que beaucoup d'entre vous aimeront. Sexe et danger, quoi de mieux ? Apprécier!

////

"Que veux-tu?"

Kelly siffle dans mon oreille et frotte ses mains sur ma peau. Je frissonne et gémis. C'est tout ce que je pouvais faire. J'étais bâillonné avec sa culotte dans ma bouche. Kelly dépose un baiser dans mon cou.

« Hoche la tête si tu es toujours d'accord avec ça. Secoue si ce n'est pas le cas.

Kelly vérifie une dernière fois. Vous voyez, nous avons décidé de tester les eaux de mon intérêt soudain pour la servitude et la domination/soumission. Kelly m'avait lié les mains et m'avait mis à quatre pattes. Maintenant, elle était positionnée derrière moi avec le feeldoe à l'intérieur d'elle et enroulée autour de sa taille, me taquinant l'enfer avec le bout de la bite contre mon clitoris. J'acquiesce rapidement de la tête et j'essaie de lui faire appuyer plus fort le gode contre mon clitoris. Kelly l'éloigne à nouveau et je gémis de frustration. Sa main serre ma poitrine et je frissonne.

"Oh... c'est ce que tu veux ?"

Kelly taquine et suce mon lobe d'oreille dans sa bouche chaude. Je laisse échapper un gémissement étouffé et hoche la tête. Kelly modifie mes mamelons et je gémis à nouveau. Mes hanches reculent pour chercher son gode taquin. Le gode cogne contre mon clitoris sensible et je couine de plaisir. Kelly embrasse ma colonne vertébrale et je me cambre un peu plus haut à chaque baiser. Mon corps bourdonnait et mon esprit était confus, j'étais tellement ivre d'excitation. Nous devions être là depuis près de 40 minutes maintenant. Kelly me mord le cul et je gémis. Kelly embrasse ma colonne vertébrale, cette fois en me pressant complètement. Ses hanches bien ajustées contre les miennes, le gode contre mes plis humides, ses mamelons poussant érotiquement dans mon dos et ses dents attaquant mon cou offert.

"Es-tu assez mouillé pour moi ?"

Kelly décortique de manière séduisante et j'acquiesce immédiatement de la tête. Kelly fredonne avec ses lèvres pressées contre la peau de mon cou.

"Je pense que je serai le juge de cela."

Kelly taquine et ça ne fait que rendre ma chatte plus humide. Sa voix était du sexe, du sexe pur. Je respire fortement par le nez, essayant désespérément de faire entrer de l'oxygène dans mon cerveau agité. Kelly s'appuie sur une main et tend sa main libre au-dessus de ma hanche et entre mes jambes. Je gémis comme une salope dévergondée alors qu'elle me caresse simplement les lèvres. Mes hanches se cabrent avidement contre ses doigts. Kelly gémit et embrasse mon cou.

"Mmm... tellement humide... ouvert... vouloir... juste pour moi- juste pour ma bite. N'est-ce pas ?"

Kelly ronronne dans mon oreille. Je gémis et hoche la tête tout en grognant quelques oui étouffés. Kelly retire sa main et je gémis doucement à la perte. Puis elle positionne la tête de sa bite à mon entrée.

"Tu as putain de raison."

Kelly grogne et arrache la culotte de ma bouche et plonge à l'intérieur de ma chatte humide. Je hurle de plaisir d'être enfin comblé.

« Oh ! Baise-moi ! Oui !

Je griffe les draps et Kelly me pousse sur mes coudes, rendant mon entrée plus serrée alors je gémis bruyamment. Elle ne manque pas un battement et attrape mes hanches avant de pousser fort encore et encore. Je gémis bruyamment et rencontre ses poussées. Après seulement une minute, je suis haletant et gémissant si fort et si fort que je suis sûr que les voisins seront inquiets. Kelly se penche en avant d'une main et l'autre tire ma tête en arrière par mes cheveux. Je gémis et continue de la repousser même si elle ne bouge plus. Kelly mordille le lobe de mon oreille.

"Putain, ne jouis pas jusqu'à ce que je te le dise."

Mes yeux s'écarquillent et je gémis.

"Kelly-"

Kelly me coupe la parole.

"Est-ce que c'est compris ?"

Kelly demande strictement et ajoute une tape sur mon cul pour faire bonne mesure. Je gémis et hoche la tête rapidement. Kelly remet la culotte dans ma bouche et libère mes cheveux. Elle se penche suffisamment en arrière pour attraper mon cul d'une main et envoie une poussée brutale dans ma chatte. Je gémis et rencontre ses poussées encore et encore. Pantalon Kelly à côté de mon oreille à cause de l'effort.

"Êtes-vous proche? Voulez-vous jouir?"

Kelly siffle dans mon oreille. Je gémis et hoche la tête si vite que j'aurais pu avoir un coup de fouet cervical. Kelly retire sa main de mes fesses et attrape à nouveau mes cheveux.

"Le tenir."

instruit Kelly. Je poussai un gémissement frustré et essayai d'arrêter mon plaisir mais c'était inutile. J'étais à la limite. Juste là, chancelant.

"Tu es là n'est-ce pas ?"

demande Kelly en reculant un peu plus la tête. Je hoche furieusement la tête et elle se retire. Je gémis bruyamment et laisse échapper un sanglot. Kelly pousse mes cuisses ensemble et la petite quantité de friction sur mon clitoris me donne l'impression d'être au paradis. Elle positionne mes coudes un peu plus pour me stabiliser puis positionne à nouveau le gode à mon entrée, ses genoux de chaque côté des miens. Ses pouces écartent mes plis lisses et elle me pénètre lentement et la sensation me donne envie de mourir de plaisir. Je gémis et gémis jusqu'à ce qu'elle soit complètement à l'intérieur.

"Tu peux jouir quand je te baise comme ça mais si tu jouis, je ferais mieux de t'entendre crier mon putain de nom."

Kelly grogne et prend la culotte de ma bouche. Elle n'hésite pas à pousser fort et mon dieu le plaisir est multiplié par 10. Kelly pousse fort et vite et putain je jouis si fort pour elle.

"Kellyyyyyy!"

Je crie en jouissant et Kelly ravage ma chatte. Elle ne s'arrête pas alors que l'orgasme me submerge. Kelly grogne et se raidit derrière moi. Elle tremble et murmure mon nom. Je tremble et respire fort, mes mains ayant arraché le drap d'un coin et mes orteils se recroquevillant délicieusement. Kelly se retire doucement de moi et embrasse mon dos.

« Putain… merde… comment as-tu su faire ça ? C'était… comme… incroyable.

Je halète et Kelly rit doucement. Elle me conduit à mes côtés puis enlève le gode-ceinture avec un gémissement. Kelly s'allonge face à moi et me détache les poignets.

"Je l'ai vu dans un porno une fois. Je me suis dit que j'allais l'essayer."

Kelly répond et je souris et me rapproche d'elle une fois l'écharpe retirée.

« Et qu'est-ce que c'était que cette merde. Tu essayais de me tuer ?

Je pousse son épaule avec espièglerie et Kelly rougit légèrement.

"Il faisait super chaud."

Kelly s'excuse et je souris.

"Tu es super chaud."

Kelly passe ses bras autour de ma taille et m'embrasse doucement.

"Mmm, tu es plus sexy."

Kelly fredonne contre mes lèvres et je souris. Elle m'embrasse à nouveau. Je passe mes doigts sur sa pommette et soupire.

« Pourquoi es-tu si incroyable ? »

Kelly rigole.

"Tu dis juste ça parce que je t'ai tellement bien baisé."

Je ris et fredonne en accord.

"Eh bien, ça aussi."

Kelly roule des yeux affectueusement et je vole quelques baisers avant de rouler sur le dos.

"Qu'allons-nous faire maintenant?"

Je soupire avec un sourire secret. Kelly se rapproche et embrasse mon cou.

"Eh bien, je ne t'ai pas baisé depuis lundi parce que tu as fait cette fête..."

Kelly répond et je souris.

"Alors je pense que je mérite de me mettre entre tes jambes et de te sucer..."

Kelly se déplace sur moi et respire fort contre ma peau. Je déglutis et me lèche les lèvres, le battement entre mes jambes me rend si difficile de ne pas me toucher. Kelly dépose des baisers baveux sur mon sternum.

"Ton petit clitoris chaud jusqu'à ce que tu jouisses fort dans ma bouche."

Kelly grogne contre ma hanche. Je gémis et rejette ma tête dans les oreillers, mes yeux fermés hermétiquement. Ma respiration est dure et laborieuse alors que Kelly enroule ses bras forts autour de mes jambes et embrasse mes cuisses.

« Comment… me rends-tu si… folle ?

Je gémis en remuant mes hanches, ayant besoin de plaisir. Kelly embrasse mes lèvres inférieures et je gémis.

"Je sais juste ce que ma fille aime."

Kelly me dit alors aspire mes lèvres dans sa bouche. Je mords ma lèvre et gémis. Ses lèvres sucent doucement mon clitoris et je lui demande plus mais elle ignore ma supplication silencieuse et me caresse les lèvres avec sa langue. Elle me taquinait. Je gémis et poing les draps sous moi.

"Kelly, s'il te plaît ! Ne me taquine plus, fais-moi jouir pour toi."

Je supplie et Kelly gémit alors qu'elle reprend brutalement mon clitoris dans sa bouche. Je crie et lève mes hanches. Kelly gémit à nouveau et déplace une main de ma hanche entre ses jambes. Je gémis et elle gémit et puis je gémis encore parce que son gémissement a fait vibrer mon clitoris. C'était constant, il n'y avait pas une minute de silence et je savais que nous nous précipitions tous les deux vers nos orgasmes. Mes hanches sautent rapidement du lit. Kelly parvient à me ramener sur le lit et à me tenir immobile.

« Kelly ! Putain ! Je suis là- putain, oui !

Je crie alors que je jouis contre sa bouche. Kelly gémit profondément contre mon clitoris et je dois repousser sa tête car j'étais trop sensible. Kelly jouit sur sa main et tourne sa tête contre ma cuisse et gémit bruyamment. Je lutte pour respirer et Kelly remonte mon corps. Je me lèche les lèvres.

"Laisse moi te manger."

dis-je grossièrement. Kelly grogne et secoue la tête en tombant à mes côtés.

"Sensible."

Kelly grogne et je hoche la tête en signe d'accord. Kelly finit par lever la tête après que nous ayons repris notre souffle et m'embrasse fort. Je gémis doucement et repousse ses cheveux moites de son front.

« Kelly ! »

Mes sourcils se froncent de confusion. Les pieds tapent à l'étage.

« Kelly ! »

La voix féminine crie puis soudain une grande brune fait irruption dans la pièce. Je suis gelé sous le choc. Un lent sourire se dessine sur le visage de la brune et elle croise les bras en me regardant de haut en bas. Je surmonte le choc initial et me couvre rapidement avec Kelly.

"Qu'est-ce que tu fous Amy !"

Kelly hurle et la brune, Amy, sourit juste plus grand.

« Je ne savais pas que vous aviez de la compagnie. Puis-je aider à divertir l'invité ? »

Amy propose et mes yeux s'écarquillent et mes jambes se referment. Amy rit et Kelly grogne.

"Amy. En bas. MAINTENANT."

demande Kelly et Amy lève les mains en signe de reddition et recule.

« Merde, j'ai pensé que c'était une belle offre.

Amy me fait un clin d'œil avant de se retourner pour descendre les escaliers. Kelly grogne et retombe contre le lit. Je serre les draps contre ma poitrine.

"OMS-"

Kelly répond rapidement.

"Amy, ma meilleure amie. Elle a tendance à interrompre les moments les plus intimes."

dit Kelly avec un soupir. Je hoche la tête et sors du lit à la recherche de mes vêtements.

"Où vas-tu?"

demande Kelly et j'enfile mon t-shirt ample.

"Je ne pars pas mais tu dois aller parler à ta meilleure amie."

Je la taquine et saute sur le lit juste à côté d'elle dans ma culotte et mon t-shirt.

"Et assurez-vous de lui dire qu'il n'y aura pas de plan à trois."

Je souris et Kelly me tire sur elle et je couine alors qu'elle parsème mon visage de baisers. Elle termine par un baiser dur sur mes lèvres. Je gémis et ses mains attrapent mon cul. Je souris contre ses lèvres puis repousse ses mains. Kelly fronce les sourcils et commence à protester.

"Ah ah ah. Habille-toi et descends."

Kelly gémit et attrape à nouveau mon cul.

"Mais tu es si sexy et Amy peut attendre."

Kelly me dit et embrasse mon cou. Je gémis et la laissai m'embrasser encore un peu avant de repousser à nouveau ses mains. Kelly gémit alors que je roule hors d'elle et que je commence à la pousser hors du lit.

"Parfois, tu es une garce."

Kelly me lance un regard espiègle et je souris pendant qu'elle s'habille.

"Tu aimes quand je suis une garce."

Kelly rit et lève un sourcil alors qu'elle enfile un pantalon de survêtement.

"Je fais?"

Je souris et écartai les jambes en me mordant légèrement la lèvre. Les yeux de Kelly s'assombrissent et elle s'arrête pour mettre sa chemise.

"Oui, parce que tu aimes me punir."

Je lèche ma lèvre inférieure de manière suggestive et lève mes mains au-dessus de ma tête. Je peux voir la quantité de retenue que Kelly met dans l'effort de ne pas me sauter dessus à ce moment-là. Kelly gémit de frustration et me pointe du doigt après avoir enfilé son t-shirt.

"Appelle tes parents tout de suite et dis-leur que tu rentreras tard."

demande Kelly et je ris alors qu'elle descend les escaliers.

//

Après avoir appelé mes parents et leur avoir dit que je devais terminer un projet avec mon ami, je regarde la télé dans le lit de Kelly. Kelly remonte à l'étage et s'arrête sur le pas de la porte.

"Si tu ne restes pas alors il vaut mieux que je ne te touche pas."

Kelly conclut et je ris en faisant un mouvement de venue avec mes doigts. Kelly sourit et grimpe sur le lit et entre mes jambes. Elle m'embrasse doucement.

« Qu'est-ce qu'Amy a dit ? »

Je lui chuchote et Kelly glisse ses mains sous ma chemise.

"Fermez-la."

Je ris et Kelly me mord la clavicule. Je gémis et repousse ma tête dans les oreillers pour lui donner plus d'accès. Kelly baisse la tête et embrasse mon ventre. Je me penche et passe ma chemise par-dessus ma tête. Kelly se concentre immédiatement sur mes seins et je gémis. Kelly prend son temps et me torture à fond au point où je la récupère. Kelly gémit et claque mes mains dans les oreillers. Ses lèvres s'écrasent contre les miennes alors que je gémis et elle roule ses hanches vers le bas. Je gémis à nouveau et recule.

« Une petite fille a dit que j'aimais la punir. Ce ne serait pas ma petite fille, n'est-ce pas ?

Kelly taquine avec un sourire narquois. Je souris et gémis.

"Non."

je taquine en retour. Kelly rit contre mon cou.

« Le mensonge mérite une fessée. Voulez-vous changer votre réponse ?

Je me mords la lèvre et secoue la tête. Kelly sourit et me frappe la cuisse.

"Chiffre d'affaires."

Kelly recule suffisamment pour que je me retourne puis baisse ma culotte. Kelly grimpe sur moi et passe ses mains le long de mes côtes. Je frissonne et gémis, puis soudain la main de Kelly se pose sur mes fesses. Je crie de surprise mais elle passe sa paume sur ma joue rougeâtre et je gémis. Kelly se penche sur moi, sa main attrape la mienne et les presse contre le matelas au-dessus de ma tête. Kelly se penche et mordille mon oreille.

"Pas de bavardage."

chuchote Kelly. Le battement commence fort entre mes jambes et je commence à haleter. Kelly frappe mon autre joue et je gémis. Elle me taquine sans relâche. Alternant entre me claquer le cul et embrasser et mordre mes épaules et mon cou. je gémis. Kelly sourit contre ma peau.

"En avoir assez?"

Kelly marmonne contre ma peau. Sa langue traîne humide entre mes omoplates.

"Êtes-vous palpitant de désir? Est-ce que votre jus coule jusqu'à votre clitoris? Tout est mouillé et lisse pour que je puisse le frotter."

Maintenant c'était douloureux. Je pousse mes hanches contre le matelas pour obtenir le frottement sur mon clitoris mais Kelly saisit rapidement mes hanches pour m'arrêter.

"Non, non, non. C'est ta punition chérie. Écarte tes jambes pour moi."

Je gémis et fais ce qu'elle dit. Kelly déplace ses genoux contre l'intérieur de mes cuisses pour les écarter encore plus. Je me mords la lèvre et j'essaie de calmer ma respiration. Kelly ratisse ses ongles le long de ma colonne vertébrale et le long de ma fesse droite, me faisant gémir. Sa main se déplace vers l'intérieur de ma cuisse et je mords plus fort ma lèvre par anticipation.

"Je peux sentir la chaleur irradier de ta chatte chaude."

Ma respiration se coupe et j'essaie de serrer les jambes mais les genoux de Kelly m'en empêchent. Elle rit légèrement et effleure mon dos avec ses dents.

« As-tu fini ta punition ? Voudrais-tu que je te touche ?

Je réponds immédiatement.

« Oui ! S'il te plait, Kelly, oui !

je plaide à bout de souffle. Kelly sourit et retire ses deux mains de mon corps et se penche en avant avec ses mains de chaque côté de mon corps. Kelly baisse ses lèvres vers mon oreille et fait ce que j'aime et presse ses lèvres contre l'arche de mon oreille.

"Dites s'il vous plaît une fois de plus."

Kelly dit doucement et je gémis.

"Jolie s'il-vous-plaît."

Kelly sourit et embrasse mon épaule.

"Vous apprenez."

Je souris doucement et Kelly déplace enfin ses doigts entre mes jambes et glisse à travers mes plis pour trouver mon clitoris. Je crie de plaisir et j'appuie sur ses doigts. Kelly tient mes hanches immobiles alors que ses doigts frottent furieusement sur mon clitoris. Mes jambes veulent automatiquement se refermer mais Kelly tient bon et me claque même le cul.

« N'ose pas essayer de fermer ces jambes.

Kelly grogne et presse ses doigts encore plus fort contre mon clitoris. Je gémis et serre fermement le drap.

"Putain ! Kelly- je suis si proche. Oh mon dieu ! Baise-moi et fais-moi jouir. Oui !"

Je crie et Kelly me frappe immédiatement le cul. Je gémis et jette ma tête en arrière. Kelly attaque mon cou avec ses dents, ses lèvres et sa langue. Je gémis et gémis, me rapprochant douloureusement de mon orgasme.

"Je veux que tu jouisses si fort pour moi. Je veux que tu le fasses maintenant, putain."

Kelly grogne et je gémis. Je suis au bord de mon orgasme.

"OH MON DIEU."

Je gémis juste avant que vague après vague de plaisir ne me submerge. Je tremble et gémis à l'intensité. Kelly dépose de doux baisers dans mon dos et retire ses doigts de mon clitoris. Je halète fort et pose ma tête contre les draps trempés de sueur. Kelly s'éloigne de moi et se place sur le côté. Kelly passe sa main le long de ma colonne vertébrale et je tourne mon visage vers elle.

"Je t'aime."

Je souffle avec un petit sourire. Kelly rit légèrement et place une mèche de cheveux derrière mon oreille.

"Je t'aime aussi mon cher."

J'ouvre les yeux et bouge sur Kelly, mon désir me frappe rapidement, mes lèvres s'attaquent à elle-même. Elle gémit et j'ai recours à de petits baisers.

"Que pensez-vous... de... moi... d'utiliser la... sangle ?"

je demande entre deux baisers. Kelly recule et lève un beau sourcil.

"Tu le veux aussi?"

Je souris timidement.

"Si tu me laisses et que tu m'apprends à travers ça."

Kelly sourit et laisse échapper un soupir exagéré.

"Eh bien... je suis ton professeur."

Je souris et l'embrasse légèrement avant de me précipiter hors du lit.

"Je veux le feeldoe."

Je lui dis et vais immédiatement à mon objet désiré. Quand je reviens je trouve Kelly nue et ça met le feu entre mes jambes, un bûcher. Une fois que j'ai glissé la plus petite extrémité à l'intérieur de moi, Kelly m'aide à serrer les sangles fermement mais confortablement autour de mes hanches. Kelly allume le vibromasseur en haut et je frissonne et gémis.

"Oh putain, ça fait du bien."

Je gémis. Kelly rit doucement et caresse la bite. C'était inhabituel d'avoir quelque chose d'aussi long entre les jambes, mais je suis sûr que je m'y habituerais. Kelly libère le gode et s'allonge les jambes écartées.

"Viens entre mes jambes chérie."

Kelly me le dit et je fais ce qu'elle dit. Kelly recueille une partie de son jus et branle lentement ma « bite » avec sa main lisse. Kelly me regarde dans les yeux.

"Allez lentement au début, puis entrez dans un rythme. Je n'aime pas avoir ma sangle dure comme je le fais avec les doigts. Je veux que vous alliez lentement et profondément, vraiment baise-moi."

Je hoche la tête et Kelly sourit doucement.

"Tu as l'air vraiment sexy avec ça au fait."

Je souris et rougis. Kelly me rapproche un peu plus et j'attrape la bite, glissante de son humidité et frotte la pointe sur son clitoris. Kelly gémit et je souris. Après quelques secondes de plus, je le déplace vers son entrée et pousse lentement. Kelly gémit et se cambre, ses lèvres serrées en une ligne serrée et ses mains agrippant mes biceps. Je gémis quand je recule puis que je rentre. Je me suis assuré d'entrer dans un rythme régulier et ferme, allant de plus en plus profondément en elle autant que possible à chaque poussée. Kelly chuchotait des mots d'encouragements comme « oui », « tu me baises si bien » et « oh ouais, juste là ». Je savais qu'elle se rapprochait et je pouvais me sentir pas loin derrière. Le harnais frottant parfaitement contre mon clitoris avec le gode vibrant à l'intérieur de moi était une toute nouvelle expérience époustouflante. J'arrive à me contrôler jusqu'à ce que Kelly soit sur le fil du rasoir.

"Emily, je vais jouir. Oh, putain."

Le dos de Kelly se cambre et je pousse fort en elle. Elle halète et m'attrape par les fesses pour me tenir contre elle. Je la regarde jouir comme je l'ai fait la première fois que nous avons fait l'amour et comme avant, elle était absolument magnifique. Kelly grogne et se mord la lèvre et je me penche pour embrasser son cou. Quand les mains de Kelly deviennent molles sur mes fesses, je le prends comme un signal pour me retirer. Kelly gémit doucement et j'enlève la sangle et la mets sur le côté. Je m'allongeai à côté de Kelly et passai mes doigts sur son ventre.

"Est-ce que ça va? La dernière partie était-elle trop dure?"

je demande inquiet. Kelly rit légèrement et secoue la tête.

"Non, c'était juste ce dont j'avais besoin."

Kelly me regarde et sourit faiblement. Je souris en retour et me rapproche d'elle. Kelly passe ses doigts sur ma cuisse.

"As-tu...?"

Kelly demande et je ris légèrement et secoue la tête. Kelly fronce les sourcils.

"Eh bien, monte sur moi et je t'achèverai."

Je ris et l'embrasse légèrement.

"Je vais bien et je suis fatigué de mes autres orgasmes aujourd'hui. Je suis surpris de ne pas m'être endormi avant que tu ne sois là."

Kelly sourit et soupire de déception.

"Bien... Tu veux faire une sieste ?"

Je souris vivement et me rapproche, fermant les yeux et entrelaçant nos doigts.

"Oui s'il te plaît."

Kelly embrasse le haut de ma tête et je m'endors rapidement d'épuisement.

//

Kelly me réveille doucement et mes yeux s'ouvrent.

"Hé, tête endormie."

Je souris et Kelly embrasse ma lèvre.

"Il est presque 5 heures."

Je gémis et fais une grimace triste de chiot.

"Aww."

Kelly sourit et place une mèche de cheveux derrière mon oreille.

« Ne me fais pas ces yeux de chiot. Je veux que tu restes plus que tu ne le fais mais ce n'est pas à moi de décider.

Je soupire fortement et me redresse.

"Et si je dis à mes parents que j'ai un autre projet, ils vont commencer à chercher des faits."

dis-je à Kelly en me levant du lit et en m'habillant. Je me retourne vers elle et la vois froncer les sourcils. Je fronce les sourcils.

"Qu'est-ce qui ne va pas?"

Kelly lève les yeux et sourit tristement.

"J'aimerais que nous n'ayons pas à cacher notre relation, mais si cacher cela signifie être capable de t'aimer et de te baiser, je suppose que je suis content de ça."

Je souris et Kelly sourit en retour. Je remonte sur le lit et l'embrasse légèrement.

"Je suis d'accord."

Je l'embrasse plus longtemps avant de m'éloigner.

"Je t'enverrai un texto ce soir."

Je recule du lit. Kelly sourit et se blottit sous les couvertures.

"Mmm, je t'aime."

dit Kelly avec un bâillement et je souris alors qu'elle ferme les yeux.

"Je t'aime aussi."

//

C'était bien de courir à nouveau.

Ma musique a été pompée bruyamment dans mes oreilles à travers mes écouteurs alors que je tournais un coin. Le vent se précipite autour de moi et mon cœur bat fort dans ma poitrine. Je reçois un appel sur mon téléphone et j'arrête ma musique. Je ralentis un peu et réponds à l'appel et utilise le micro de mes écouteurs pour parler.

"Bonjour."

dis-je à bout de souffle.

« Bonjour, chérie, pourquoi respires-tu si fort ? »

Je souris à la voix familière de Kelly.

"Je cours au parc près de chez moi."

Je réponds et j'imagine à peine le sourcil qui monte sur le front de Kelly.

"Vous courez?"

Je souris à nouveau et m'arrête près d'un banc de parc.

"Je ne l'ai pas fait depuis un moment, mais j'aime courir de temps en temps."

Je passe un bras derrière ma tête et je m'étire. Kelly fredonne.

"Ah, je vois. Alors tu es habillé en... quoi ?"

Je souris et étire mes jambes. Kelly était d'humeur.

"Un short et un débardeur."

Je commence un jogging lent.

"Et comment vas-tu?"

demande Kelly.

"Je transpire, c'est ça que tu veux entendre ?"

Je taquine et ris quand j'entends Kelly déglutir.

"Vas-y Kelly. Dis-moi ce que tu penses."

Kelly fait une pause avant de répondre.

"Je pensais que j'allais appeler et voir comment tu allais. Mais ensuite je t'ai imaginé en short et débardeur et j'ai peut-être été distrait."

Je ris.

« Que feriez-vous si je me présentais chez vous en ce moment ? »

J'entends Kelly gémir et je souris.

"Pourquoi ne viendrais-tu pas pour le savoir ?"

Sa voix rauque me donne envie de faire exactement ce qu'elle a suggéré mais je tiens bon.

"C'est tentant mais j'ai peut-être besoin d'être convaincu d'abord."

Kelly grogne de frustration. Je tourne un coin et monte une colline.

"Allez chérie... montre-moi que tu es vulgaire pour parler."

Je joue avec elle et Kelly rigole.

"Tu aimes mes talents de bavardage."

Je ris.

"Et tu aimes ma chatte... Alors, qu'est-ce que ça va être ?... Des paroles cochonnes ou une douche froide ?"

Je souris et descends la colline en mettant mes mains sur ma tête pour reprendre mon souffle. Kelly fait une longue pause mais finit par répondre.

"Si tu étais là, je n'hésiterais pas à te prendre par le cul et à te presser contre le mur. Je tire ton short et ta culotte sous ton cul et je doigte ton mignon petit clitoris... tes jambes tremblent... tes renonciations à respirer... et tu cries mon nom alors que je te fais jouir fort sur mes doigts... satisfait, ma chérie ? »

Je gémis et reprends mon chemin, une chaleur se répandant dans mon corps.

"Pas presque. Je serai là dans 10 minutes. Sexe sous la douche 2.0."

Je souris et raccroche.

//

J'ouvre la porte arrière de Kelly et entre. J'enlève mes chaussettes et mes chaussures.

« Kelly ! Où es-tu ?

Je crie puis j'entends la douche s'ouvrir. Je souris et me déshabille en montant les escaliers. J'atteins la salle de bain et vois la silhouette de Kelly sous l'eau. Je me racle la gorge et Kelly se déplace pour ouvrir la porte de la douche. Elle sourit et je croise les bras.

"Tu as commencé sans moi ?"

Kelly rit et pousse la porte plus grande.

"Montez."

demande Kelly et j'obéis volontiers. Une fois que Kelly m'a fait entrer dans la cabine de douche, elle ferme la porte, attrape mon cul et me plaque contre le mur. Je halète mais c'est coupé quand Kelly écrase ses lèvres contre les miennes. Elle gémit si profondément que cela ressemble à son grognement de gorge habituel.

"Je pense que je fais du PMS."

Kelly marmonne en m'embrassant dans le cou. Je fronce les sourcils et penche la tête en arrière pour lui donner plus d'accès.

"Quoi?"

J'expire et Kelly suce le lobe de mon oreille, je gémis doucement.

"PMS."

J'ai du mal à comprendre de quoi elle parle. Enfin, je comprends et ris légèrement.

"Comment sais-tu ça?"

je demande curieusement et Kelly recule suffisamment pour regarder mon corps. Ses yeux brillaient de faim et cela me fit frissonner.

"Parce que tout cela..."

Kelly fait un geste vers mon corps et laisse échapper un léger gémissement.

"Ça me rend tellement fou que je pourrais jouir en quelques secondes."

Je souris et attrape ses hanches pour l'embrasser à nouveau. Les mains de Kelly se déplacent sur mon dos, mes fesses, mes seins, partout où elle peut atteindre. Je gémis et me déplace pour broyer sa jambe. Je remarque que je ne suis pas encore mouillé, avec de l'eau, la situation entre mes jambes est une cascade, alors je pousse vers l'avant jusqu'à ce que je sois sous l'eau. Je gémis lorsque l'eau chaude touche ma peau. Je baisse la tête en arrière et frissonne de plaisir. Je suis encore une fois poussé contre le mur et les mains de Kelly me serrent le cul. Je gémis alors qu'elle embrassait mon corps, commençant à se mettre à genoux.

"Mmm, j'aime ça quand tu es PMS."

Je taquine et Kelly rit.

"Je suis sûr que vous faites."

Kelly répond puis hisse ma jambe droite sur son épaule. Je m'agrippe au mur le plus proche et gémis parce que Kelly commençait déjà. Sa langue était si chaude et impatiente de se tortiller entre mes plis. Je couine de plaisir quand sa langue effleure mon clitoris sans relâche. Une de mes mains trouve ses cheveux humides et je la pousse plus près de moi et grince sur sa langue. Kelly gémit et mes doigts s'enfoncent dans ses cheveux. Je sais que je me rapprochais mais j'avais besoin de quelque chose de plus.

"Baise ma chatte. S'il te plaît, Kelly. Mets tes doigts en moi. Baise-moi si bien."

Je supplie et gémis. Kelly gémit et se plie immédiatement à mes souhaits. Ses doigts pénètrent rapidement en moi et je gémis bruyamment. Kelly pompe vite et fort pendant que je continue à broyer sur sa langue. Nous établissons un rythme tellement agréable et je suis au bord de l'orgasme en moins d'une minute. Mes deux mains se retrouvent dans les cheveux de Kelly et je gémis.

"Putain ! Oui ! N'arrête pas. N'arrête pas. Je suis si proche de Kelly !"

Je crie et mes hanches se contractent sur son visage pendant que je jouis. Kelly gémit et me rattrape quand je commence à glisser le long du mur glissant. J'atterris sur mes fesses avec mes bras autour du cou de Kelly. Kelly m'embrasse fort et je ne peux m'empêcher de gémir. Je la mets sur le dos et elle frissonne à cause du sol froid. J'embrasse son cou et souris.

"Ne t'inquiète pas... je vais te réchauffer très vite."

J'embrasse le ventre de Kelly et la fais glisser plus loin pour pouvoir atteindre sa chatte sans que l'eau ne me frappe à la tête. Je la prends avidement dans ma bouche et elle gémit. Elle se cabre contre ma bouche et je suce son clitoris, voulant qu'elle jouisse fort et vite dans ma bouche. Kelly crie et se cambre contre le sol. Ses mains m'attrapent par les cheveux et me poussent plus profondément dans son humidité. Je gémis et passe rapidement ma langue sur son clitoris. Les mains de Kelly s'envolent de mes cheveux et claquent sur le carrelage dur.

"Putain ! Oui ! Em-Emily, je jouis ! OUI !"

Kelly hurle et jouit fort sur ma bouche. Je gémis et suce son clitoris jusqu'à ce qu'elle me repousse. Kelly couvre sa chatte d'une main et un pantalon pour respirer. Je souris et lui baise la main avant de remonter son corps.

"On va te mettre au lit."

Je suggère et Kelly hoche la tête. Je l'aide à se relever et coupe l'eau. Je nous sèche tous les deux et quand j'en ai fini avec nous, Kelly m'embrasse doucement.

"Tu vas me casser le dos, je suis si vieux."

Je ris et nous nous dirigeons vers son lit.

"Tu n'es pas vieux."

Je lui dis et on se couche.

"Je t'aime, tu le sais mais si-"

Je l'arrête d'un regard sévère.

"Il n'y a pas de si, et, ou mais c'est à ce sujet."

Kelly soupire et je souris.

"Je t'aime tellement... tais-toi et laisse-moi faire ça."

Kelly sourit et hoche la tête. Je me penche en avant et presse mes lèvres contre les siennes.

////

J'espère que tout le monde a apprécié cette histoire ! N'oubliez pas de garder un œil sur "Mon professeur d'histoire 8" si je décide de changer d'avis Merci à tous pour votre soutien à mes histoires !

Articles similaires

Mes envies, besoins et envies

Je ne t'ai pas vu en personne depuis plus de quinze ans, mais je te vois dans mes rêves jour et nuit. Je pense à la nuit que nous avons eue ensemble et à la façon dont je veux me rattraper. J'étais jeune et inexpérimenté quand nous étions ensemble ce soir-là. Je ne savais pas quoi faire, alors je n'ai rien fait. Je veux effacer ça de ta mémoire et en faire un nouveau avec toi, qui te fera sourire à chaque fois que tu y penses. Je te veux. J'ai besoin de toi. Je désire vraiment être avec toi. J'ai...

2.1K Des vues

Likes 1

Soirée poker avec soeur partie 4

Pour les thèmes, je veux mettre et plus. Mais, promis, pas d'homme sur homme. Vous avez de la chance. Je ne pouvais pas dormir. Je dois aller travailler dans 3 heures, alors j'espère que vous m'en serez reconnaissant ! MDR Si vous n'avez pas lu les parties 1 et 3 (2 est facultatif et déconseillé pour la feinte du cœur), alors vous serez probablement perdu. Il s'agit d'une histoire de frère soeur tabou avec des âges appropriés de plus de 18 ans. Si vous aimez, faites-le moi savoir, et j'essaierai d'en écrire plus. Tout commentaire ou suggestion de rédaction ultérieure est...

2.1K Des vues

Likes 1

Fantaisie de déploiement

Je veux tout vous dire sur mon déploiement en Turquie. J'étais seul et je n'avais pas envie de faire la même chose que tous les autres gars. Vous savez parler à des filles de l'État en espérant que je puisse préparer quelque chose à mon retour. J'étais dans une chambre avec 8 gars dans 4 lits superposés, et je voulais trouver quelqu'un qui était en poste ici avec sa propre chambre. Peut-être même une maison. Je suis donc allé au groupe de vente de garage sur Facebook et j'ai commencé à chercher un ami dans la liste des membres. Qui sait...

2K Des vues

Likes 0

TU ES UNE FEMME TRES EXCITANTE LIZ

Elle portait une chemise noire à moi, des talons hauts et son parfum préféré. La chemise était assise sur ses épaules et complètement ouverte, montrant son corps luxuriant et ses mamelons dressés. Elle avait ses magnifiques jambes grandes ouvertes alors qu'elle se faisait plaisir avec un vibromasseur à ma demande. L'expression sur son visage montrait qu'elle s'amusait visiblement pendant que je la regardais. La veille, elle m'avait téléphoné pour me demander si j'avais des travaux qu'elle pourrait faire pour moi pour aider à payer certaines factures. Dans le passé, elle avait fait des demandes similaires et je l'avais payée pour le...

2K Des vues

Likes 0

Mandy aime cuisiner

Mandy et moi sommes mariés depuis environ vingt-quatre ans. C'est une magnifique brune de 45 ans et quelque chose qui mesure 5'6 130 lb et a une silhouette parfaite de 34C - 24 - 35. Après la naissance de notre enfant unique, Mandy a pris environ 25 livres, mais dans l'ensemble endroits, son cul incroyable et une ligne de buste augmentée. Compte tenu de nos vingt-quatre ans de mariage, notre activité sexuelle s'est installée en quelque sorte une fois par semaine et consiste le plus souvent en Mandy demandant, je fais du sexe oral avant de faire quoi que ce soit...

1.9K Des vues

Likes 0

Prostituée

Fbailey histoire numéro 213 Prostituée Ma femme et moi aimons jouer un petit rôle dans notre mariage. Mes deux jeux de rôle préférés sont la Little Catholic Schoolgirl et le Streetwalker. J'adore quand ma belle femme enfile une tenue d'écolière catholique qu'elle a achetée lors d'un vide-grenier l'été dernier. Habituellement, je suis le Head Mater et je dois la punir pour quelque chose. Elle s'y met vraiment aussi. C'est sûr que ça fait du très bon sexe après. Maintenant, le Streetwalker permet à ma grande femme élancée d'acheter des choses qu'elle ne porterait jamais normalement. Lors d'une vente de garage, elle...

1.8K Des vues

Likes 0

Faire un monde meilleur... le jour de notre mariage

La matinée avait été frénétique, avec des cheveux et du maquillage à faire, mais le prosecco a aidé à atténuer le stress. Mais alors que sa sœur Lucy l'a aidée à enfiler la robe, Leanne était impatiente de commencer sa nouvelle vie de femme mariée. Ça et le fait que ce soir elle serait baisée par l'énorme bite noire de Darrell, il prendrait sa virginité à la place de son mari. Elle aimait la sensation de la lingerie sexy qu'elle portait sous sa robe de mariée et pouvait attendre de laisser Darrell le voir, elle avait aussi hâte de voir Matt...

1.9K Des vues

Likes 0

Ma première expérience gay_(2)

Introduction C'était vendredi soir et j'étais assis à la maison en train de regarder du porno comme d'habitude. Quand j'ai décidé de regarder Craigslist, ce que je faisais habituellement parce que toutes les bites qui avaient besoin de sucer m'excitaient tellement. Ce soir finirait par être un peu différent de la plupart des nuits cependant. J'ai fini par boire quelques verres et publier ma propre annonce, ce que je n'avais jamais fait auparavant. J'ai posté mon annonce en disant que j'avais 26 ans et que je cherchais une belle grosse bite à sucer. Maintenant, à ce stade de ma vie, je...

1.7K Des vues

Likes 0

GANGBANG SURPRIS

Bien que cela se soit produit il y a près de 15 ans, je bande toujours quand j'y pense. J'ai décidé qu'il était temps de le partager avec le reste du monde. Cette histoire est vraie. Désolé, il n'y a pas de bites monstrueuses, mais je pense que la vérité est de toute façon plus chaude. Ma femme, appelons-la Suzy, avait 19 ans quand nous nous sommes mariés et j'étais son premier. Je l'ai encouragée à rechercher sa propre sexualité et pendant un moment elle a résisté. Suzy mesure 5 pi 6 po et pèse environ 118 livres de fraise blonde...

1.8K Des vues

Likes 0

Je n'ai jamais su son nom

Je n'ai jamais su son nom ….Une épouse solitaire…. une maison à la campagne…. un beau réparateur…. une tempête…. une route inondée qui s'éloigne de la maison…. une averse continuelle…. les lumières s'éteignent et il n'y a plus qu'à attendre. La maison devient froide sans chauffage électrique. Que peuvent-ils faire pour se réchauffer en attendant ? L'esprit d'une femme commence à fantasmer. ….Son mari capitaine de vaisseau ne rentre à la maison que deux fois par an. Elle obtient une grande couverture à mettre sur eux pendant qu'ils attendent sur le canapé. Il fait plus sombre dehors. Elle a des bougies…...

1.7K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.