Les dix d'entre eux Chapitre 3

717Report
Les dix d'entre eux Chapitre 3

Notes d'Arthur : Ce chapitre aussi n'a presque pas de sexe, désolé. Ce chapitre est la préparation de l'événement principal qui se produit plus tard dans l'histoire. Je pense qu'il est important de décrire cette partie de leur vie, car elle a à voir avec la construction d'une relation amoureuse entre les deux jeunes amants.


JJ ressent le lien pour Kathryn un sentiment si fort, ce lien les rapproche, a généré en lui un besoin d'aimer et de prendre soin de Kathryn. JJ réalisant que Kathryn, âgée de dix ans, n'est pas prête pour le sexe, décide d'attendre, plutôt que de risquer de perdre le lien puissant qu'ils partagent. Kathryn est la seule fille à laquelle il tient vraiment et elle ferait ou abandonnerait n'importe quoi pour la protéger.


En attendant Kathryn : chapitre 3



Le lendemain, j'ai montré les plans et un ordinateur à Kathryn qui était très enthousiasmée par la nouvelle maison. Maman m'a dit qu'elle ne voulait pas de cette chambre à l'étage, d'autant plus que tous les maîtres étaient désormais identiques, sauf que le maître à l'étage était légèrement plus petit à cause de l'ascenseur, mais il avait un balcon et on devrait avoir une belle vue sur la rivière. Cela semblait exciter Kathryn, elle avait toujours rêvé d'avoir une chambre avec son propre ascenseur. J'ai dit à Kathryn que si elle jouait bien ses cartes, elle pourrait dormir chez elle. Elle me frappait à l'épaule à chaque fois que je faisais cette blague.

Il n'a pas fallu longtemps pour que toutes les vitres et l'extérieur soient complètement terminés. Une fois protégé des éléments, les travaux intérieurs ont pu commencer. Pompe à chaleur géothermique et traitement de l'air et canards, électricité et plomberie simultanément et nous devons faire une installation septique avec lit d'épuration, ce qui signifie que la majeure partie de leur sommet a été complètement creusée.

En juillet, je recommence mes courses matinales. Je cours environ 3 à 4 miles chaque matin. Lors de ma troisième sortie, j'ai trouvé Kathryn qui m'attendait avec un grand verre d'eau froide. Bien sûr, elle ne me laissait pas la serrer dans ses bras, étant toute en sueur. Les journées étaient chaudes même tôt le matin lorsque je courais. Quand je suis arrivé pour la première fois avec mon T-shirt noué autour de la taille, j'ai pensé que Kathryn allait tomber. Elle ne me laissait pas la serrer dans ses bras mais cela ne l'empêchait pas de caresser mes abdos en sueur.

Fin août, l’installation des cellules solaires était terminée. Nous n'avons pas eu besoin d'utiliser les générateurs portables, tout s'est déroulé plus rapidement. Au moment où l’école a commencé, deux des quatre ailes étaient terminées ainsi que la plupart de la cuisine et des espaces de vie du sous-sol. Nous avons embauché des travailleurs supplémentaires auprès d'un deuxième entrepreneur, qui n'avait pas de travail à ce moment-là.

Michael Junior, Mark et Eddie ont commencé à pêcher avec Kathryn et bien sûr, les trois frères détestaient la présence de Kathryn. J'ai proposé un prix de 100 $ à celui qui aurait attrapé le plus de poissons lors de ce voyage. Comme elle a attrapé plus de poissons que quiconque, Kathryn a gagné les cent dollars. Elle nous a obligé à la laisser acheter le dîner pour nous cinq. Elle nous a emmenés faire un bon dîner, ils s'en sont vite remis. Kathryn aimait pêcher plus que moi ou c'est le fait que j'ai amené ses frères à s'associer avec elle. Plus ils passaient de temps ensemble, moins ils étaient hostiles l'un envers l'autre. Au cours de l'automne, j'organise la construction d'un quai pour mon nouveau bateau.

L’autre chose majeure s’est produite en août, lorsque j’ai commencé la pré-saison de l’entraînement de football. Maman a dû se rendre au bureau administratif pour organiser mes cours. J'ai été placé dans des classes avancées pour la plupart de mes matières, mes études à domicile en Californie ne comptaient pas de points pour mon diplôme. L'entraîneur avait raison, j'étais l'étudiant de première année le plus en forme physiquement à rejoindre l'équipe de football.

Quand septembre arrive et que nous sommes partis à l'école le premier jour, j'ai eu une autre surprise. Le QI de Kathryn et ses études l’avaient fait progresser avant ses pairs. Elle était aussi en première année dans ma classe avec Eddie. Les cours que j'ai suivis avec Kathryn étaient tous des cours avancés ; J'ai eu un cours de gym avec Eddie.

Étant originaire de Los Angeles, j'ai souvent été harcelé ; les frères Edward ne permettraient pas un combat déloyal. Alors ils les ont prévenus que j’étais désormais le gars le plus dur du comté. Je les entraînais également aux arts martiaux. Un jour, nous avons utilisé une partie des chutes de bois, deux par quatre, pour une démonstration. J'avais montré aux frères que je pouvais casser quatre deux par quatre empilés les uns sur les autres sans aucun problème.

Quand l'un des autres garçons a absolument insisté pour que je le combatte, j'ai demandé s'il voulait que je m'échauffe d'abord. » Dit-il en plaisantant. "Peu importe que vous ayez chaud ou froid, vous allez toujours vous faire botter le cul." J'ai souri aux frères et ils ont installé les deux parpaings en quatre, deux par quatre. Une fois en place, je me suis étiré un peu et j'ai brisé les deux par quatre. J'ai retiré ma licence d'arts martiaux de mon portefeuille et je la lui ai remise. Il resta là, le visage pâle, déglutissant difficilement avant de dire. « J’ai peut-être dépassé les bornes et plus qu’un peu prématuré. Je suis désolé John. Personne d’autre ne m’a appelé LA en face après ça.

Kathryn et moi essayons de passer autant de temps ensemble que possible. Personne ne semblait la déranger tant que j'étais là. Elle possédait une copie couleur de sa carte d'anniversaire et la transportait dans son sac à dos sans risquer l'original. Ainsi, même quand je n'étais pas là, ils me connaissaient comme son protecteur. Elle était peut-être la plus jeune et presque la plus petite étudiante de première année, mesurant seulement quatre pieds six pouces, mais personne ne la dérangeait.

Kathryn a commencé à me rejoindre pour mes courses matinales cet automne-là, et après, elle s'entraînait avec moi pendant que je faisais mes exercices. Ses frères nous ont rejoint pour la formation. Kathryn semble être naturelle et a rapidement compris les bases.

J'ai fait une carte de Thanksgiving pour Kathryn, elle en a ri pendant une demi-heure jusqu'à ce qu'elle me le dise. "C'était tellement mauvais que c'est bien."

J'ai fait une carte de Noël pour Kathryn, le personnage de Noël était moi un Père Noël avec un grand sac sur l'épaule. Pendant la période de Noël, plusieurs églises ont collecté de l'argent et des cadeaux pour les enfants dans tout le comté et j'ai veillé à ce que chacune d'entre elles ait ce dont elle avait besoin. J'ai convaincu Kathryn de m'aider à récupérer des cadeaux pour les filles pour ces organisations, elle a choisi et j'ai payé.

Deux semaines seulement avant Noël, le coach m'a remis les clés de la maison. Cela s’est terminé exactement comme il l’avait annoncé. Nous avions déjà emménagé plusieurs choses pour lesquelles nous n'avions pas de place dans la petite maison. Quelques jours plus tard, la famille Edwards nous a aidés à emménager complètement dans notre nouvelle maison avant Noël. Dans l'espace plus grand, ma chambre avait l'air un peu spartiate mais je m'en fichais. Nous avions acheté beaucoup de meubles prêts à être livrés. Le nouveau costume de salon, des chaises de cinéma pour le cinéma maison, une table de billard, une table à cartes pour la salle de jeux, des meubles de piscine et un costume de chambre pour maman. J'ai ajouté un fauteuil en cuir surdimensionné et rembourré dans ma chambre. C'était juste assez grand pour que Kathryn et moi puissions nous blottir ensemble, et nous passons beaucoup de temps à y lire. Maman a décoré le salon en toute hâte pour Noël. Sous l'arbre, nous avons placé notre présence les uns envers les autres ainsi que celles des Edwards.

Bien sûr, j'ai acheté des cadeaux pour les Edwards. J'ai donné des bas de Noël contenant des cartes musicales ou des cartes de crédit prépayées. J'ai acheté un cadeau majeur pour chacun d'eux ; J'essaie de trouver un cadeau attentionné sans me soucier du coût. Helen m'aide à choisir la présence de ses enfants. Je donne au coach deux billets pour le Super Bowl et les réservations d'avion et d'hôtel tous frais payés.

Une fois notre saison de football terminée, j'ai commencé à donner des cours d'arts martiaux dans le cadre d'un programme parascolaire en janvier. Les premières classes comptaient six élèves, dont Eddie et Kathryn. Ils m'appelaient LA pendant le plus longtemps, plus en face, jusqu'à ce que Kathryn défie quiconque m'appelle LA et lui demande des coups de pied. Il n'a pas fallu longtemps pour que la classe commence à se remplir principalement de filles une fois que Kathryn s'est retournée contre quelques joueurs de football qui la harcelaient parce qu'elle sortait avec moi et a relevé son défi.

J’ai découvert que je pouvais obtenir un permis de conduire pour les véhicules agricoles, y compris un camion, mais que je ne pouvais conduire que vers et depuis les marchés. J'en ai quand même eu un pour pouvoir de temps en temps me rendre au marché de producteurs. Comme toujours Kathryn est à mes côtés lors de nos petits déplacements. Et comme toujours, nous n’étions pas laissés seuls, généralement une des sœurs de Kathryn, ma mère ou Helen venait. C'était toujours une excuse pour faire un peu de shopping et la plupart du temps, j'achetais des roses pour Kathryn ou d'autres fleurs pour nos mamans.

Le jour de la Saint-Valentin, Kathryn semble être un peu déprimée, alors je lui ai acheté une douzaine de roses qui lui ont un peu remonté le moral. Pendant que nous nous installions et parlions, cela a pris un certain temps, mais j'ai découvert ce qui la dérangeait vraiment. J'avais l'argent et les moyens de la gâter avec tout ce que je voulais. Mais pour elle, elle n'avait même pas assez d'argent pour m'acheter une montre bon marché qu'elle avait vue à la bijouterie.

C'est à ce moment-là que j'ai commencé à apprendre à être un pickpocket. Je n'ai pas retiré d'argent, j'en ai mis. Parfois, c'est encore plus difficile que de retirer un billet de 20 $. Kathryn ne comprenait pas pourquoi pendant très longtemps elle trouvait plus d'argent à la fin de la journée dans son pantalon qu'en partant à l'école. En taquinant Kathryn, je lui ai dit. "Je dois être un aimant à argent et tu as été suffisamment près de moi pour être magnétisé."

À la fin de l'année scolaire, elle m'a surpris en train de mettre de l'argent dans sa poche, elle avait l'air folle mais je savais au fond qu'elle se moquait de moi. Elle a réalisé que je lui donnais tout pour la rendre heureuse.

Au début de l'été, ma nouvelle maison était mon chez-moi. Ma chambre est rapidement devenue l'endroit où traînaient la plupart des jeunes Edwards. Mark et Eddie venaient jouer à des jeux vidéo ; maman les laisserait même si je n'étais pas là.

Kathryn pouvait généralement être trouvée à mes côtés, ses sœurs la taquinaient parfois en appelant l'ombre de Kathryn JJ. Elle a répondu à leurs taquineries : "Si par ombre tu veux dire petite amie, oui, je suis son ombre." J'étais n'importe où à proximité, et j'étais toujours là. Je lui donnerais un baiser pour souligner qu'elle était ma petite amie. Kathryn et moi lisons beaucoup, la plupart du temps avec Kathryn sur mes genoux et sa tête appuyée contre mon épaule. Kara et Krystal venaient avec leurs frères, parfois pour sortir, mais aidaient généralement maman en premier à la maison. Les jumeaux et leur père venaient jouer au billard, à deux ou en solo parfois avec moi ou un de ses enfants. La piscine a toujours été un endroit populaire pour se détendre. Même Helen pouvait y être trouvée de temps en temps, généralement avec maman. Le home cinéma était suffisamment grand pour que nous puissions tous regarder un film ensemble. Un grand écran de projection bordait un mur, avec un son surround numérique, c'était aussi bien que d'aller dans une grande salle de cinéma. Le meilleur, c'est que j'ai eu Kathryn sur mes genoux dans le noir pendant une heure et demie ou plus.

L'entraîneur a même commencé à aller pêcher avec Kathryn et moi. L'été suivant, j'ai fait construire un hangar à bateaux par l'équipe de construction de l'entraîneur. Nos deux familles se sont rapprochées au fil du temps.

Au printemps, Kathryn a eu sa poussée de croissance à son onzième anniversaire, elle ressemblait plus à une jeune femme qu'à une fille. Elle était devenue trop grande pour son soutien-gorge d'entraînement et portait maintenant un bonnet 28 A, une taille de 20 pouces et des hanches de 28 pouces. L'été était dur avec moi, son corps était celui d'une jeune déesse élancée mais elle n'était pas prête à en être une.

Kathryn avait décidé qu'elle voulait un emploi pendant l'été. Je lui ai demandé de rédiger un curriculum vitae indiquant toutes ses capacités et qualifications. En fait, j'ai été très impressionné par ce qu'elle avait écrit. J'ai vérifié certaines de ses références professionnelles et elles ont vérifié. Je l'ai donc embauchée, elle est devenue ma secrétaire aux plannings et mon assistante personnelle. Il ne lui a pas fallu longtemps pour comprendre que je n’étais pas un patron indifférent. En fait, je l'ai fait travailler sur plusieurs de mes projets mineurs tout au long de ses journées de travail. Elle adorait les chèques de paie, mais j'ai découvert qu'elle dépensait la majeure partie de l'argent pour des choses pour ma famille ou pour moi.

Je me suis assuré qu'elle prévoyait du temps pour pêcher, nager et sortir ensemble. Ses yeux se sont agrandis quand je lui ai dit que je voulais un rendez-vous programmé. Avec ses mains sur ses hanches, elle a demandé à savoir de qui j'avais besoin pour un rendez-vous. Sans reculer, je lui ai dit de m'assurer qu'elle était libre pendant toutes les heures prévues pour mes rendez-vous. Il ne lui a fallu que 3 secondes pour réaliser que mon rendez-vous qu'elle avait prévu était avec elle, sautant dans mes bras, elle m'a demandé : "Quelles activités prévoyez-vous lors de vos rendez-vous ?"

En riant, je l'ai taquinée en répondant : "Cela dépend de ce que ma petite amie veut faire."

Pas tombée dans le piège, Kathryn répond d'un ton ludique : "Oh, je vais penser à quelque chose."

Elle s'est fâchée quand je lui ai demandé de planifier une sortie de pêche sans elle. Ses trois frères allaient pêcher avec moi dans mon bass boat. Ils souhaitent utiliser un autre lac ce qui implique de déplacer le bateau sur sa remorque. Malheureusement, nous n'avions de place que pour quatre dans le camion et comme c'était la dernière année de Michael Junior ici, aucun des autres frères ne voulait lui céder une place. Inutile de dire qu'elle m'a répondu parce que mon emploi du temps devient brutal après cela. Ce n'était pas entièrement sa faute puisque l'entraînement de football a commencé en août.

Les jumeaux avaient obtenu leur diplôme et allaient aller à l'université cet automne lorsqu'ils craignaient que les finances ne les empêchent de fréquenter les écoles qu'ils souhaitaient. Un mystérieux bienfaiteur a contacté leurs écoles pour payer les frais de scolarité pour toute l'année. Bien sûr, l’entraîneur soupçonnait que c’était moi mais il n’a jamais rien dit. Une semaine avant le début du collège, un camion transportant deux voitures est arrivé. Lorsque Michael et Michelle ont été appelés pour signer pour les voitures, leurs yeux se sont écarquillés lorsque les feuillets roses leur ont été présentés. L'entraîneur secoua simplement la tête et rentra chez lui.

Cet été s’est terminé bien trop vite. Même si elle travaille pour moi, nous nous rapprochons tout au long de cet été. J'ai commencé à apprécier à quel point elle était brillante, elle était de loin la personne la plus intelligente que je connaisse. Il n’a pas fallu longtemps pour réaliser que son potentiel était bien plus grand que ce que sa situation lui aurait permis.

Cette année-là, l’école ressemblait beaucoup à l’année précédente, à l’exception de ma dernière période de cours. Cette année, je reçois la permission d'utiliser une période de cours pour mon cours d'arts martiaux/autodéfense. Les professeurs d'éducation physique participant au cours ont reçu l'accréditation en tant que cours de gymnastique. Comme l'année précédente, beaucoup plus d'étudiants féminins que masculins étaient présents.

Kara était en première année cette année-là et elle a commencé à traîner avec Kathryn et moi. Elle a également suivi le cours d'auto-défense pour son cours de gym. Lorsqu'un lycéen a dit quelque chose de très grossier à propos de Maria, j'ai été surpris de voir Kathryn en train de rire, car Kara l'avait placé en cale et lui faisait retirer sa déclaration. Considérant qu'il pesait plus d'elle d'au moins 70 livres et qu'il était plus grand d'un pied avec une plus grande portée, on pourrait supposer que le combat aurait été très unilatéral. Kara n'a plus été dérangée par personne après ça.

J'ai découvert qu'il avait non seulement fait une remarque grossière, mais qu'il avait également attrapé Kara de manière inappropriée. Ayant travaillé avec l'administration, je lui ai demandé de nous servir de mannequin d'entraînement pendant une semaine. Son nom était Joe et il n'a pas apprécié sa semaine en tant que mannequin d'entraînement. J'ai donné des instructions sur l'utilisation de nombreux lancers cette semaine-là. Vendredi, je lui permets de m'attaquer sous n'importe quelle forme ou de la manière qui lui convient. Il pensait que c'était l'occasion de se venger un peu. Ce que c'était vraiment, c'était ma chance de faire une impression durable sur Joe. Il lançait un coup de poing ou une combinaison et je le lançais en utilisant l'une des méthodes que je lui avais enseignées cette semaine-là. À la fin de la séance, j'ai fait une petite démonstration en utilisant cinq deux par quatre, alors que je les écrasais, Joe s'est rendu compte que j'avais volontairement retenu chaque coup de poing que je lui avais donné.

Après la fin de l’école, je commence à enseigner à Kathryn comment négocier en bourse. J'ai créé un de ces comptes d'essai, où vous vous testez pour voir si vous pouvez négocier suffisamment bien pour gagner de l'argent. Après deux semaines sur son compte d'essai, j'ai été surpris de voir à quel point elle se portait bien. J'ai ouvert un compte de stock pour sa place dans tout, comme le compte d'essai, seules quelques choses si vous les cherchiez vous auraient dit qu'il s'agissait d'un compte réel. À la fin du mois, elle était déjà en hausse de 25 % par rapport à ce qu'elle était deux semaines auparavant. J'ai demandé à Kathryn si elle serait ma partenaire avec moi pour fournir l'argent initial et pour gérer le compte d'actions. Quand elle a dit qu'elle avait peur et qu'elle ne voulait pas perdre mon argent. Je lui ai demandé. "Quelle différence cela ferait-il entre un compte d'essai et un compte réel ?" Kathryn eut un regard confus pendant une seconde jusqu'à ce que je lui explique. "Vous ne saviez pas que c'était de l'argent réel ces deux dernières semaines. Vous avez gagné deux millions et demi.

Shaking Kathryn a dit: "Tu veux dire que tu me fais autant confiance."

Je l'ai rapprochée avant de dire: "Bien sûr que oui. Ce n'est que de l'argent. Tu es bien plus important pour moi. La famille est ce qui est important pour moi, l'argent n'est pas si important pour moi.

Timidement, Kathryn demande : « JJ, suis-je de la famille ?

Je choisis soigneusement les mots pour ne pas l'effrayer. "J'adorerais que tu sois une famille quand tu seras prêt."

Kathryn lève son visage vers le mien, elle m'embrasse passionnément quand elle s'est finalement retirée et a demandé : « Quel genre de famille, évidemment pas une sœur ? On n'embrasse pas les sœurs comme ça. Peut-être une belle-sœur, mais vous n'avez montré aucun intérêt pour aucune de mes sœurs. Vous êtes visiblement hétéro, à en juger par la dureté que vous venez de recevoir. Puisque tu es visiblement excité par moi sexuellement, je parie que tu veux m'épouser.

Je souris jusqu'aux oreilles lorsque je demande : « Dois-je me mettre à genoux maintenant ou attendre d'avoir une bague de fiançailles ?

"Vous pouvez attendre jusqu'à ce que vous… Non. JJ demande tout de suite."

Je libère Kathryn et recule en lui tenant la main gauche. Je commence à m'abaisser et m'arrête. Elle a une expression confuse sur son visage. Je lui demande : « Pourrais-tu fermer les yeux et attendre juste une seconde. J'avais tout prévu et cela ne fonctionne pas correctement sans quelque chose à mettre au doigt. »

Kathryn rit, "D'accord, je suppose que je peux."

Je relâche la main de Kathryn et me précipite vers le bureau. Je fais beaucoup de bruit en ouvrant quelques tiroirs et en les fermant. J'ai rapidement jeté un coup d'œil par-dessus mon épaule pour m'assurer qu'elle garde les yeux fermés. J'émets le bruit que j'essaie de faire quelque chose avec un trombone alors que je vais dans une poche pour une clé et ouvre un compartiment verrouillé sur mon bureau. Je retire rapidement la boîte à bijoux avec sa bague de fiançailles. C'est une bague en diamant avec deux rubis en forme de fleurs roses de chaque côté du diamant. Je reviens vers Kathryn, ses yeux sont toujours fermés alors que je m'agenouille devant elle. Je me racle la gorge en faisant glisser la bague sur son doigt et je couvre sa main avec la mienne. Les yeux de Kathryn s'ouvrent et regardent les miens ; Je vois l'amour et le bonheur briller dans ses yeux.

« Kathryn, l'amour de ma vie. Me feriez-vous le grand honneur d’être ma meilleure amie, ma partenaire et ma femme ?

Kathryn est toujours du genre enjouée et elle demande : « Qu'est-ce que j'en retire ? » Même si ses yeux disent oui, je sais qu'elle négocie notre partenariat.

Toujours à genoux, je dis: "Tout mon amour pour toute ma vie, tout ce que tu veux, je te le donnerai."

Kathryn rit, "Tout d'abord, tu vas m'offrir une jolie bague de fiançailles en rubis et diamant pour remplacer cette bague en trombone que tu as fabriquée."

En souriant, je lui ai demandé : "Est-ce tout mon amour que tu veux ?"

Kathryn répond de manière ludique : « Oui, et quand vous aurez fait cela, ma réponse sera oui. »

Je cligne longuement des yeux comme si elle me demandait quelque chose de difficile. "Comme vous le souhaitez." Puis je lève ma main du haut de la sienne en déplaçant la bague par le dessous, je remarque qu'elle y jette un coup d'œil. Ses yeux s'écarquillent en voyant la bague, la bouche de Kathryn s'ouvre sous le choc puis elle crie : "Oh mon Dieu, c'est ça, c'est la bague de fiançailles que j'ai vue."

Kathryn m'attrape et m'entraîne dans un baiser passionné. Après notre pause, je demande: "Est-ce que ce serait dans la prémonition que tu as eu la première fois que nous nous sommes embrassés, quand tu as vu la bague?" Ses yeux s'écarquillent alors qu'elle secoue la tête à contrecœur. Je lui avoue. « Moi aussi, j’ai eu une prémonition. C'est comme ça que j'ai su que ce collier t'était destiné.

Kathryn demande : « Alors, est-ce vrai alors ?

En la serrant contre moi, je dis : « Seulement si nous travaillons à le réaliser. »

Kathryn dit : « Vous pensez que notre prémonition était comme le Jour de la marmotte avec Bill Murray. »

En souriant, je dis: "J'adore ce film, j'espère que nous réussirons, mais ce que j'ai vu, nous l'avons plutôt bien fait."

Kathryn rit, "Ouais, tu m'as mise enceinte dix fois."

Toujours en train de la câliner, je l'embrasse dans le cou avant de répondre. « Tu sais que nous voulons tous les deux une grande famille. Nos douze enfants font des choses assez étonnantes. Elle m'embrasse à nouveau avant de dire. "Oui, mon mari, c'est le cas."

Comme toujours, je ne reste jamais très longtemps ensemble sans qu'un membre de la famille ne vienne dans ma chambre. Je ne sais pas s'ils protègent Kathryn ou moi. C'est maman cette fois alors qu'elle arrive, Kathryn est excitée "Je dois le dire." Je l'embrasse. « Bien sûr, nous devions le dire. Mais n'oubliez pas de leur parler de l'argent que vous avez gagné ces deux dernières semaines.

"Maggie, regarde!" Kathryn tend la main pour que maman la voie. Maman, voyant la bague, le visage excité de Kathryn et moi souriant jusqu'aux oreilles, s'approche et s'allonge lourdement sur mon lit. Puis maman, alors qu'elle prend la main de Kathryn pour mieux voir la bague en voyant le dessin, a-t-elle demandé. "Putain de merde, JJ, tu lui as demandé…"

Catherine répond. "Oui, maman et moi avons dit oui." Elle jeta ses bras autour de maman. Maman a les larmes aux yeux alors qu'elle tient Kathryn dans ses bras. Kathryn repousse maman pendant une seconde. Je dois te dire autre chose. Je suis le nouveau partenaire de JJ en bourse, nous avons gagné aussi un million et demi jusqu'à présent.

Maman se souvient de la blague que je racontais lorsque Kathryn trouvait de l'argent inattendu dans ses poches. "Maintenant, vous êtes tous les deux des aimants à argent."

En riant, je dis : "Elle a fait tous les choix, si elle continue comme ça au moment où nous serons mariés, nous serons milliardaires."

Elle me corrige. "JJ tu es milliardaire, n'oublie pas que je suis ton assistant personnel et que je surveille tes comptes pour toi."

Un peu surpris, je dis: "Vraiment, je suppose que je te fais travailler plus dur que je ne le pensais."

Maman en riant dit: "C'est vrai, conducteur d'esclaves."

Kathryn s'approche de moi en me serrant fort dans ses bras, elle dit: "Nous devons aller le dire à mes parents."

Maman dit : "Attends une seconde, je veux récupérer la caméra vidéo."

Alors que nous entrons dans la cour des Edwards, Kathryn est enroulée autour de mon bras, ce qui n'est pas rare. Je ne peux m'empêcher de me rappeler à quel point nous avons tous deux changé au cours des deux dernières années. Oh mon Dieu, avec tout le reste en tête, je n'avais pas réalisé que demain c'était son anniversaire. "Amour, que voudrais-tu pour ton anniversaire?"

"Je pense que je l'ai déjà compris." Dit-elle en regardant sa bague.

"Sérieusement mon amour, je veux t'offrir quelque chose pour ton anniversaire. Rien du tout."

Kathryn demande "JJ, pourrais-tu m'aider pour mon cadeau d'anniversaire."

En souriant, je dis: "Bien sûr que je le ferai, mais tu n'es pas obligé d'en faire ton cadeau d'anniversaire."

Kathryn répond sérieusement. « Laisse-moi finir avant de dire ça. Vous avez dit que nous étions partenaires et j'obtiens 50 %. Mes parents ont des difficultés financières, je veux les aider. Serait-ce possible si je donnais jusqu’à présent ma part à ma mère et à mon père ?

J'arrête cela à quelques mètres du porche et me tourne vers elle en souriant. Je lui dis : « Tu es une personne si généreuse et aimante que tu vas faire de quelqu'un une épouse formidable. Oh ouais, c'est moi. Puis je l'embrasse passionnément. Sa mère rit depuis le porche en la regardant nous filmer. Kathryn tient sa main gauche devant mon visage et maman zoome pour un gros plan de nous en train de nous embrasser.

Helen appelle depuis le porche : "Voudriez-vous venir ici et nous dire ce qui se passe."

Nous rompons notre baiser et recommençons à marcher main dans la main vers le porche. Elle s'assoit sur mes genoux, la main gauche posée sur son genou. Aucun de nous ne dit rien pendant un moment mais mes yeux continuent de se poser sur sa main. J'établirai un contact visuel avec Helen ou le Coach, puis mes yeux reviendront vers la bague de Kathryn. La quatrième fois que je fais cela, Helen suit les mouvements de mes yeux. Maman surprend l'expression de choc total d'Helen lorsqu'elle voit la bague de fiançailles. "Oh mon Dieu, c'est… C'est la bague que tu as décrite."

L'entraîneur a vu la bague et demande comme un père dévoué : « JJ, as-tu demandé à ma fille de t'épouser ?

"Oui Monsieur, je lui ai demandé de m'épouser." Je ne peux pas lire sur son visage, s'il est heureux ou contrarié, il le cache bien.

L'entraîneur dit: "En voyant cette bague à ton doigt, je suppose que tu as dit oui Kathryn."

Kathryn, bouillonnante de joie, répond : « Oui, papa, j'ai dit oui. J'ai aussi dit oui pour devenir son partenaire. Il m'a appris à négocier des actions sur Internet. Au cours des deux dernières semaines, nous avons gagné deux millions et demi de dollars. »

En lui frottant l'épaule, dis-je. "Vous avez fait tout le travail pour gagner cet argent, toutes les décisions et tous les choix concernant les actions vous appartenaient."

Michael et Helen sont presque sous le choc en entendant cette nouvelle information sur leur plus jeune fille. "Elle est tellement naturelle en ce qui concerne le marché boursier qu'elle a un sixième sens, elle surpasse facilement mes choix, donc je vais commencer à lui consacrer plus d'argent pour travailler."

Kathryn se tourne vers moi et me demande : "Tu es sûr ?"

« Je serai toujours là pour t'aider et ne pas te donner plus que ce que tu peux supporter. Maintenant, revenons à ce que vous disiez.

Kathryn sourit en s'adressant à ses parents. « Oh oui, mon partenaire a accepté de me permettre de retirer ma part des gains des deux dernières semaines. Maman, papa, je sais que l'argent a été serré cette année, alors je veux te donner 1 million de dollars.

La bouche d’Helen s’ouvre sous le choc. L'entraîneur se précipite et attrape Kathryn qui rigole sur mes genoux. La tenant debout, il demande : « Etes-vous sûr ?

Jetant ses bras autour du cou de son père, elle l'embrasse sur la joue avant de se retirer pour dire : "Oui papa, c'est ce que je veux faire."

Helen, qui se remet de son choc, se lève d'un bond et les enveloppe tous les deux dans une étreinte. Kathryn a la tête entre ses parents alors qu'ils commencent tous les deux à l'embrasser sur les joues. Au bout de quelques minutes, son père la dépose.

Le coach me serre dans ses bras entre lui et sa femme, Helen m'embrasse sur la joue, c'est comme si les deux m'accueillaient officiellement dans leur famille. Ils m'ont finalement laissé reculer puis le Coach commence. D'un ton sériel, il dit : « John, depuis que tu es entré dans sa vie il y a deux ans, tu as rendu ma fille extrêmement heureuse. Vous êtes un bon ami pour notre famille. Chaque fois que nous avions besoin de vous, vous étiez toujours là pour aider. Je sais que vous avez payé la scolarité de mes enfants alors que cela ne vous était pas demandé. C'est vous qui leur avez donné des automobiles pour qu'ils puissent se rendre à l'école. Je t'ai vu prouver à maintes reprises que tu étais un homme bien meilleur que la plupart de ceux que j'ai connus. Je serais heureux de t’appeler fils.

Puis il ajoute d'un ton ludique : "Ne pense pas que je serai plus facile avec toi sur le terrain de football."

Tout aussi ludique, je réponds: "Je n'aimerais pas que tu le fasses."

Le reste de la famille commence à arriver sur le porche en se demandant ce qui se passe. Alors que Kathryn lève la main pour que ses sœurs puissent bien voir sa bague de fiançailles. C'est Kara qui est la première à nous féliciter : « Tu étais sérieux quand tu as dit que tu passais le reste de ta vie à découvrir de quoi il s'agissait. Félicitations petite sœur, tu en as une bonne.

Certains commentaires de ses sœurs me font sourire, d’autres dont je dois m’inquiéter un peu. J'ai le sentiment que jusqu'à ce que nous nous mariions là-bas, nous allons encore essayer de me tenter. Peut-être même qu’ils ne s’arrêteraient pas.

Comme chaque été, Kathryn, ses sœurs et ses frères partent chez ses grands-parents pendant une semaine à compter de l'anniversaire de Kathryn. La seule différence est que cet été, je peux aller passer la journée avec Kathryn chez ses grands-parents. Nous suivons les Edwards jusqu’à la maison des grands-parents.

Sa grand-mère a des centaines d'histoires, toutes nouvelles pour moi, une histoire en particulier retient l'attention de Kathryn. Sa grand-mère nous raconte, lorsqu'elle était petite, que sa grand-mère lui disait qu'il était plus normal qu'une jeune fille épouse un homme plus âgé, parfois avec une différence d'âge de dix ou quinze ans, la fille ayant entre douze et quatorze ans. Elle nous raconte que sa grand-mère s'est mariée quand elle avait treize ans avec son grand-père et qu'ils ont été mariés pendant cinquante-cinq ans avant leur mort.

J’ai obtenu mon permis de conduire dans les plus brefs délais. Maman m'a acheté une voiture pour mon seizième anniversaire. J'ai passé mon examen de conduite dès que j'y ai été autorisé et, comme presque tout le reste de ma vie, j'ai réussi avec brio, même l'examen routier. Je me suis même bien garé en parallèle. Je n'avais pas dit à Kathryn que j'obtiendrais mon permis de conduire ce mercredi, le lendemain de son anniversaire. Kathryn a été surprise quand je suis arrivée vendredi pour passer du temps avec elle, et bien sûr, j'ai écouté beaucoup plus d'histoires de sa grand-mère. Comme il commençait à se faire tard, ils m'ont invité à passer la nuit. Ils avaient un peu plus de place. J'ai dû dormir dans les escaliers avec les garçons. J'ai appelé maman pour lui dire où j'allais être, avant qu'elle ne parte à sa fête.

Cette nuit-là, ses frères m'ont demandé d'épouser leur petite sœur, la plupart du temps, c'était pour s'amuser. Ils voulaient essentiellement s’assurer que j’aimais vraiment leur petite sœur. Les frères de Kathryn m'ont également reproché d'être vierge et déjà fiancée en me demandant pourquoi je n'avais rien essayé. Je leur ai dit que cela dépendait toujours de Kathryn, quand elle sera prête, elle me le fera savoir. Ils ont tous dit qu’ils appréciaient cela, mais ont admis ne pas pouvoir le faire eux-mêmes. J'ai dit: "Je sais que ce que j'attends en vaut vraiment la peine." Les trois frères ont gémi avant de me dire de me taire et de m'endormir. Nous avons tous ri et nous nous sommes endormis.

Je me suis réveillé plus tôt que quiconque le lendemain matin. J'ai l'habitude de courir tôt le matin. J'entre dans la salle de bain, je me lave le visage et je mouille mes cheveux pour les peigner. J'ai tranquillement traversé la maison et suis sorti sur le porche arrière pour attendre que le reste de la famille se réveille.

Grand-mère a été la première à se lever une dizaine de minutes seulement après moi. Nous nous sommes assis là et avons parlé sous le soleil du petit matin, elle m'a essentiellement demandé comment j'avais fini par me fiancer avec sa plus jeune petite-fille. Je lui ai demandé : « Tu veux la longue histoire ou la version courte de l'histoire de ma vie ?

Elle rit et dit. Ces têtes endormies ne se lèveront pas avant au moins une heure, donc vous avez le temps si vous me donnez le long pendant ce temps.

Je commence le moyen. « Quand j'avais trois ans, mon père est mort dans un accident d'autoroute à Los Angeles. Un homme riche qui n'y prêtait pas attention est tombé sur mon père alors qu'il aidait à sauver des gens. Il y a eu un important règlement de procès et j'ai reçu vingt-cinq millions de dollars.

Ma mère était tellement occupée à travailler ; elle s'était lancée dans sa carrière en essayant d'éviter la douleur de perdre mon père. C’est pourquoi je peux faire des choses que d’autres enfants n’ont jamais réussi. Je me suis retiré de l'école publique, j'ai embauché une gouvernante et j'ai commencé mon propre enseignement à domicile. J'avais besoin d'un cours pour mon éducation physique et j'ai accepté une académie d'arts martiaux où je m'entraînais. J'ai commencé à m'y entraîner trois fois par semaine quand j'avais sept ans. À dix ans, j'ai eu ma première ceinture noire à douze ans et j'ai terminé mes études secondaires, j'en ai cinq.

Pour obtenir les informations dont j’avais besoin pour terminer mes études, j’embaucherais des tuteurs. Parfois, ils étaient difficiles à trouver. Parfois, je payais pour une semaine alors que tout ce dont j'avais besoin était de moins d'une heure de leur temps. J'ai donc démarré mon activité sur Internet alors que je terminais mes études secondaires, pour aider d'autres étudiants dans la même situation.

Pour m'aider dans mes affaires, ma gouvernante est devenue ma compagne. Entre le lycée et l'université, nous avons créé une deuxième société Internet. Il s'agissait d'un site d'enchères et nous gagnions pas mal d'argent grâce aux gens qui payaient 0,50 $ pour chaque enchère entrée. J'ai vendu mes sociétés Internet et j'ai décidé de prendre ma retraite. J'avais alors obtenu trois diplômes d'associé à l'université. And I got really lucky when I found the land next to Kathryn's home.

The first time we kissed was an accident I went down to talk to her and she rose up our lips met and after I knew. That kiss lasted over 20 minutes but didn't see more like a second.

I got the house built by Michael, who is really a great contractor. I love spending time with Kathryn any time, any place we can be together. She's easily the smartest person I know. Don't tell her that." I gave grandma a wink.

"In two weeks playing the stock market on $10 million she makes 25% profit. Not only she smart, she is very generous. When she was working for me her paychecks will usually go mostly to the family. Now that she's my partner her income for the last two weeks she gave it away to her parents so they didn't have to struggle. She's a very special person my Kathryn, I'm very lucky that she agreed to be my wife.

Grandma calls it as she sees it, giggling she says. “From everything my son is told me about you. I know you're not one to exaggerate. So I believe every word of the story but I also know you left a lot out, that is a short story.”

I'm sorry ma'am “I have the ability to remember everything I see or hear. If I told the long story it would take over nine years.”

Grandma giggles. "How did you end up back in high school here when you already have a high school diploma in California and three college degrees?"

"Coach told me that the local school doesn't accredit home schooling from out of state. I was under 16 so had to attend school. I guess it was something to do that I hadn't done before. I have a lot of classes with Kathryn, which is great gives us more time to spend together."

Grandma says. "Ça a du sens." She asks me. “Would you do me a favor by picking some berries a little ways up the mountainside?” I agreed and she told me just to wait a minute. In a minute or so she returned with Kathryn and a bucket for us to fill. Kathryn was almost embarrassed her hair a mess from sleep but I couldn't take my eyes off her, she wore a thin white T-shirt her bra showed underneath her blue jeans that would just tight enough to show every curve of her body. Her grandma laughed, "Yeah you're in love.”

Kathryn looking at me asks, “You think I look good like this?”

Still staring at her I say, “Yes, you always are beautiful to me.”

Kathryn stretched a little before taking my hand and led me to the berry bushes. Half hour after we start picking Kathryn’s sisters finally arrived to help us. Although that was a fun half-hour we didn't pick many berries but I did get more than a few kisses from my fiancée.

Now it is my future sister-in-law's time to hassle me about our relationship me and their baby sister. When it starts to become sexually suggestive I stopped them, anyway I needed to before Kathryn kicks their ass. “Now sisters here's the thing I love Kathryn with all my heart. Nothing you can do would ever tempt me into messing that up.” Three of her sisters flash me their breasts, and teasing me by saying, “JJ you know you want to touch our tits you’re just human.”

“Sorry sisters those aren't the breasts I am in love with.” Kathryn grins at me but gives her sisters and very angry look. She steps forward and places her hand over my heart and kisses me, when I say loud enough for her sisters to hear. “You know I belong to you and you alone.” She cuddles to me and I can almost hear her purr.

Her sisters’ screams alert me to the danger, a large black bear is charging through the brush less than 100 feet away from us. A black bear common in some parts of the Appalachians was actually rarer to see one this far east. Most, but not all, of the black bear populations are limited to the national forests and parks of the Appalachians. We’re more than 200 miles from the nearest national Park.

Kathryn's sisters turn and run before I can tell them not to, a black bear can run faster than any human so running from a bear is a bad idea, it is an apex predator and its instinct tells it to kill anything that runs from it. I tell Kathryn to stay behind me as I stand as tall as I can with hands up and shouting at the top of my lungs I step between the bear and the fleeing girls. The bear is confused and stops to assess the threat. If it feels I am too much of a threat it will turn and run or move back until it decides whether it has the upper hand or not.

This is a large male not easily intimidated, but not as dangerous as a female protecting her cubs. The bear turns to me and stands on his hind legs, it is easily head and shoulders above me and I'm six foot one now. I call onto all my training and experience, I understand a little of its anatomy it like most mammals has several weak spots where a trained individual can do fatal damage. My body is hard and lean even though away hundred and ninety pounds I run and lift weights to prepare my body for football. I also perform my martial arts daily. As the bear strides forward in his attack posture I move forward a few steps towards the bear when he is in range I performed a kick to his throat as fast and hard as I possibly can. The sound of the bear’s neck breaking is one I'll never forget, is the first thing other than an insect I've ever killed. I know I didn't have a choice but I still feel badly.

Kathryn is at my shoulder her hands wrapped around my arm as we both look at the dead bear. She looks up at me to see my sadness. She says. “My love you didn't have a choice if you had not stopped the bear one of my sisters would have been its breakfast.”
I turn to pull Kathryn close to me. Holding her I say. “There's no way I would ever let anything hurt you or my family.”

Kathryn grins at me devilishly. “So my sisters are our family, you said my not your.”

After giving her a quick kiss I say. “Help me pick up the buckets and take the berries back down to grandma before she has a heart attack thinking we've been eaten by a bear.”

On the way down we are met by her three brothers caring rifles headed to where we were at. Their shocked expressions will always something me and Kathryn can look back on and laugh. Their mouth hanging open as Kathryn and I strolled pass them hand-in-hand carrying two buckets of berries.

Kathryn's smile confused her brothers as they looked I can forth between each other. Finally Michael Junior asks. “JJ ran the bear off?”

Kathryn replies “It's still up there right where JJ left it.” Looking up at me she adds. “JJ did what was necessary to protect his family.”

Mark asks. “What happened to the bear?”

Kathryn response before I could say anything, teasing her brothers she says. “He tried to, but the bear was as dumb as my brothers.”

The three still confused asks. “So what happened to the bear?”

Kathryn still teasing her brothers says. “I'll say this slowly, JJ, kicked, the, bear, once, and, only, once. The, bear, is, dead. JJ did what he needed to do to protect us.”

I say to Kathryn. “Come on Love let's go stop your grandma from worrying.” In another couple minutes we walk onto her back porch and in through her back door into the kitchen. Setting the buckets down on the table her grandmother rushes into the room right up to Kathryn and throws her into a hug so tightly that Kathryn groans.

Michelle screams into the phone. “THEY’RE OKAY.” I'm not sure who she's talking to her father or someone she is trying to get help from, but from as loud as she was they have to be holding their ear right now. I chuckle to myself seeing the reactions. Maria, Kara and Krystal all come running hugging their sister then beginning to say thank you to me.

After a minute or so everything calms back down. Michelle says. “The last thing I saw was JJ stepping between the bear and us as it charged. What happened after that?”

Kathryn finally released from her grandmother's hug begins the story from there. “JJ stops the bear from charging after them or they would've been its breakfast. When the bear stood up on its hind feet it was taller than JJ it looked so big. JJ held his ground standing there hollering at the bear with his arms above his head. He was trying to scare the bear off. But the bear was as stupid, as my brothers and wouldn't back down. As it came forward JJ walked up to where he could kick it. With one kick and only one kick he killed the bear. And sisters he said, There's no way I would ever let anything hurt you or my family. My family not your family so stop trying to mess up what we have.”

Her grandmother hearing the last sentence scolded her other granddaughters running them from the room. Grandma begins cooking breakfast for us of country gravy, biscuits, bacon and eggs. Several vehicles pull up at the front of the house, two Sheriffs and a Ranger step from their vehicles.

Kathryn tells the story to the three, who asks several times. “Just one kick?” I hand them my martial arts card, they each look at it then handed back. Kathryn’s brothers are back and they confirm the bear is dead with no weapon damage. Eddie is grinning as he tells the officers. “JJ here is also the martial arts instructor at our high school. He will be marrying my baby sister.”

Eddie takes the officers to see the bear after the vehicle pulling an ATV arrives. They take ATV to bring back the dead bear. The bear corpse lies at the base of a large oak tree; one of the brothers has carved into the bark of the oak, an Appalachian thing. “Under this here tree JJ killed a bear.” Loaded onto the ATV they remark, “That has to be the largest black bear we seen in a while.”

A week later I get a phone call asking if I like to have the bear skin I agree to take it although there is a charge for having it prepared.

Summer again passes too quickly, too soon as August and football practice. September and we begin our junior year.

Our life slips into a routine, of school, trade stocks, homework and dating. Of course we try to spend as much time with family as possible, that helps me to withstand the temptations I feel from Kathryn. Time moved by in December again this Christmas Kathryn bought me a really cool watch. I got her another necklace with matching earrings and I bought stocking stuffers for the entire family $100 music cards for the kids plus one major gift for each with the approval of my future in-laws, of course I put from Santa on all the major gifts I bought.

I did my best not to force the issue but I was sixteen years old. Her sisters have stopped trying to tempt me, even so ever chance they got they would come over to the pool to swim. When mother and their parents plan on attending one of their parties. Maria and Eddie talked me into throwing one of our own.

The whole cheer squad plus most of the football team, baseball team was coming plus several other girls from school. For a school of 500 students nearly 120 kids showed up at the party. I had bought lots of soda, chips, dips and everything needed for a teenagers’ party.

Just after nine o'clock some strange things started happening some of the kids would go off for 10 or 15 minutes and come back with messy clothing. It didn't take long to figure out what was happening. Several of the partiers begin to lose more and more clothing the cheer squad was the first to go topless to hoots and cat cries for most the guys. The girls in the band wouldn't be outdone, so off came their tops quickly followed by their panties. By 10:15 there was hardly a non-nude girl in the house and some couples were openly having sex. I found Kathryn setting with a group of girls who is still trying to talk her out of her bikini. I overheard them saying. "Come on girl take off the bikini and you can fuck any guy here."

Pulling Kathryn away from them, I led her up to my bedroom to talk. “Love you don't have to do anything you don't want to. Don't let those girls talk you into doing something you will regret. I pulled up the security cams off my computer the house had become a brothel almost every room had one or two couples engaged in full-blown sex. In a few rooms there was a line for the girl as she willingly took on anybody who wanted a crack at her. I shook my head and turned off the monitor.

Kathryn asked me. “You're sixteen years old and you don't want to join in on that?”

I confess to her I know our relationship is strong enough by now for her to know this. “There's only one girl in this world that I want to be with. She’s sitting right here, I'll wait till she's ready whenever that is.”

Kathryn smiles from ear to ear as she steps up then wraps me in her arms. I kiss her we lose track of time like we always do. This is a first time truly been alone and uninterrupted as our kiss becomes more and more passionate. She finally pulled me over and onto the bed she pushed me down and straddles my hips feeling my hard on she giggles. “Is that for me?”

“I have been saving it for you and only you.”

She gets up and locks my door then comes back as she slowly undoes the top of her bathing suit walking to me. Her bottoms are held on by two strings over the hip as she comes she undoes each string soon the bottom falls and my cock is even harder than I ever remember. I get up when she reaches the bed she pulls my trunks down and my hard on springs forward. It standing nearly straight up against my belly all nine inches of it she wraps her hand around it her fingers not reaching her thumb. She runs her hand back and forth feeling its hardness.

Kathryn smiles sexily. “You said you would be ready when I am. I'm ready I want to be your lover from now on.”

Articles similaires

Soirée poker avec soeur partie 4

Pour les thèmes, je veux mettre et plus. Mais, promis, pas d'homme sur homme. Vous avez de la chance. Je ne pouvais pas dormir. Je dois aller travailler dans 3 heures, alors j'espère que vous m'en serez reconnaissant ! MDR Si vous n'avez pas lu les parties 1 et 3 (2 est facultatif et déconseillé pour la feinte du cœur), alors vous serez probablement perdu. Il s'agit d'une histoire de frère soeur tabou avec des âges appropriés de plus de 18 ans. Si vous aimez, faites-le moi savoir, et j'essaierai d'en écrire plus. Tout commentaire ou suggestion de rédaction ultérieure est...

2.1K Des vues

Likes 1

Ma première expérience gay_(2)

Introduction C'était vendredi soir et j'étais assis à la maison en train de regarder du porno comme d'habitude. Quand j'ai décidé de regarder Craigslist, ce que je faisais habituellement parce que toutes les bites qui avaient besoin de sucer m'excitaient tellement. Ce soir finirait par être un peu différent de la plupart des nuits cependant. J'ai fini par boire quelques verres et publier ma propre annonce, ce que je n'avais jamais fait auparavant. J'ai posté mon annonce en disant que j'avais 26 ans et que je cherchais une belle grosse bite à sucer. Maintenant, à ce stade de ma vie, je...

1.7K Des vues

Likes 0

GANGBANG SURPRIS

Bien que cela se soit produit il y a près de 15 ans, je bande toujours quand j'y pense. J'ai décidé qu'il était temps de le partager avec le reste du monde. Cette histoire est vraie. Désolé, il n'y a pas de bites monstrueuses, mais je pense que la vérité est de toute façon plus chaude. Ma femme, appelons-la Suzy, avait 19 ans quand nous nous sommes mariés et j'étais son premier. Je l'ai encouragée à rechercher sa propre sexualité et pendant un moment elle a résisté. Suzy mesure 5 pi 6 po et pèse environ 118 livres de fraise blonde...

1.8K Des vues

Likes 0

La nouvelle vieille maison de Will : 3e partie

Plus tôt ce jour.... Salut, je suis Rachel Phillips, j'appelle le révérend Greene ? Attendez s'il vous plaît dit calmement la femme qui répondait au téléphone. Après une minute d'attente, l'opératrice a repris le téléphone, Rev. Greene va vous parler maintenant. Merci dit Rachel. Après environ une demi-minute, Rachel a entendu et le vieil homme tousser puis a commencé à parler dans le téléphone. Bonjour, c'est le révérend Greene, du site Web « Bonjour, révérend Greene. Je m'intéresse à votre organisation et j'ai quelques questions auxquelles vous voudrez peut-être répondre. Eh bien, pourquoi ne lisez-vous pas le site Web, la plupart des...

1.8K Des vues

Likes 0

Oh comme l'amour a des griffes acérées, partie 3

Je l'ai regardé avec une confusion se répandant sur mon visage avant de dire: «Tu es quoi? Darren m'a fait un sourire de chat du Cheshire en répondant: Je suis un lémurien. Je fronce les sourcils en fronçant les sourcils. Avec ce sourire collé à son visage, je pouvais dire qu'il aimait chaque minute de ma confusion. Finalement, je n'en pouvais plus et j'ai dû demander: Qu'est-ce que c'est que ça? Son sourire s'est agrandi en un sourire J'ai un sale secret que je veux que vous deviniez alors qu'il répondait: Oh, ça va être tellement amusant d'expliquer ce que je...

1.7K Des vues

Likes 0

Ma meilleure amie soeur_ (3)

Ma meilleure amie soeur Je m'appelle bouba. Je suis juste votre adolescent moyen de 16 ans qui traverse toutes les merdes hormonales que les adolescents traversent. Im 6,6 et non dans la meilleure forme de ma vie. Ma vie peut être un enfer vivant et respirant de temps en temps. Assez à propos de moi. Je vais vous raconter une histoire sur ma vie sexuelle avec la sœur de ma meilleure amie. Je les considère comme ma deuxième famille car je connais toute leur famille depuis la 5e année. C'était une belle matinée pour un samedi qui allait bientôt être merdique...

1.7K Des vues

Likes 0

Bob Sluts Sa Femme Trophée Très Volontaire

BOB SLUTS SA FEMME DE TROPHÉE TRÈS VOLONTAIRE LE RÉCEPTICLE DE BITE VOLUPTUEUX : Bob a regardé par la fenêtre avant de sa maison et a regardé sa femme, Vicky, guider sa voiture de sport de luxe dans la longue allée circulaire et la garer juste après la porte d'entrée. Lorsque le Jag s'est arrêté, elle est sortie et il a vu son corps ridiculement bien construit onduler autour de l'arrière du véhicule et se diriger vers la porte d'entrée, se balançant de manière provocante sur ses bottes à talons aiguilles de 5 pouces. C'était un spectacle de durcissement de piqûre...

1.7K Des vues

Likes 0

Le paradis des bikinis

C'est la deuxième histoire de la série, Trempé à travers est l'endroit où tout commence ...... La soirée passée avec beaucoup de confusion, Debbie est redescendue après s'être séchée et changée. Elle portait ses vêtements amples et baveux d'intérieur habituels et elle a agi comme si les événements qui venaient de se produire après son retour détrempé de l'école ne s'étaient pas produits. Je ne savais pas si je devais en parler ou non, vu que j'étais censé être le gardien, le responsable. Alors que la soirée touchait à sa fin, nous nous sommes tous les deux dit bonne...

1.7K Des vues

Likes 0

Plus qu'elle n'avait négocié pour la partie 2

PLUS QU'ELLE NÉGOCIAIT POUR LA PARTIE 2 La partie 1 décrit «JB», une fermière veuve et aisée qui a un ami qui lui avoue (en état d'ébriété) qu'elle a le fantasme d'être retenue avec une barre d'écartement et que JB la surprend, la retient, la taquine puis la libère et la laisse furieuse à propos de tout l'incident…. Ramenant mon sac de friandises à mon camion, je n'ai pas pu m'empêcher de rire en l'entendant crier et m'insulter pendant toute la promenade. Je suppose que mon scénario de viol était peut-être un peu trop pour elle. Eh bien, elle appellera soit...

1.6K Des vues

Likes 0

Déménagement dans la partie 1

Les écoles sont finies et nous aussi.. Ma mère a acheté une nouvelle maison beaucoup plus près du travail.. Elle n'est jamais vraiment là, elle reste pratiquement au travail.. Ou avec son nouvel amant qu'elle pense que je ne connais pas.. s'installer dans de nouveaux endroits est quelque chose que nous faisons souvent.. J'espère juste que c'est le dernier.. La voiture s'est arrêtée devant notre nouvelle maison, les camions avaient presque fini de tout décharger dans la maison quand nous sommes arrivés, me laissant dans la voiture où ma mère est allée les signer. Le trajet a été assez long, alors...

1.5K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.