Rendez-vous mystère

138Report
Rendez-vous mystère

Elle secoua la pluie de son parapluie alors qu'elle entrait dans le club - le temps n'était pas au rendez-vous, mais elle savait qu'il l'attendrait, et c'était suffisant pour la faire sortir ce soir - même face à l'averse qu'elle 'd juste enduré.

Elle a glissé hors de son manteau de pluie et a révélé une robe simple qui avait l'air tout sauf simple sur elle. La robe se terminait à peu près à mi-hauteur de sa cuisse, et la légère irrégularité dans la manière dont elle glissait sur ses jambes laissait entrevoir la possibilité que des jarretières maintiennent les bas noirs à motifs qui définissaient ses longues jambes. Les talons aiguilles rouge foncé indiquaient que cette femme était plus qu'elle n'en avait l'air - peut-être un peu dangereuse ? La ceinture assortie serrait la robe bien ajustée à sa taille et accentuait la courbe de son corps, le décolleté plongeant révélant un soupçon de soutien-gorge noir en dentelle en dessous. Les perles drapées autour de son cou en trois guirlandes, brillaient contre sa peau claire et étaient illuminées par les reflets de ses cheveux roux foncé. Son visage portait une paire d'yeux verts clairs qui pétillaient avec l'excitation qu'elle ressentait, ses joues montrant une légère rougeur trahissant la même excitation.

Plus d'une paire d'yeux la suivit alors qu'elle se dirigeait vers le bar et commandait un simple martini sec. Plusieurs hommes ont hoché la tête avec approbation à son choix d'un cocktail classique sans les habillages de fenêtre de la mode et de la tendance alors qu'elle savourait les notes croquantes du gin avec un soupçon de vermouth. Elle souriait à ceux qui montraient le courage de soutenir son regard lorsqu'elle rencontrait le leur, mais il était évident qu'elle cherchait un visage particulier dans la foule. Des pointes d'envie remplirent plusieurs de ses admirateurs alors que son regard se posait sur l'homme aux cheveux noirs qui entra à ce moment-là.

Lorsqu'il est entré et qu'il l'a vue, il a tout oublié... des problèmes au travail et d'autres choses qu'il avait en tête pendant qu'il était en route, le temps pluvieux le mettait toujours de mauvaise humeur... tout cela a disparu en un clin d'œil. œil quand il la vit. Il s'arrêta une seconde à la porte puis avec un doux sourire sur son visage se dirigea vers elle. Elle l'a fait à nouveau ... peu importe à quel point il est étonné encore et encore par sa beauté et quand il pense qu'elle ne peut plus le surprendre, elle le fait. Alors qu'il marchait vers elle, il pensait que peu importe ce qu'elle portait, elle avait l'air incroyable - et ce soir, elle s'est surpassée ! Des frissons parcoururent son corps quand il lui toucha la main et l'embrassa - c'était toujours comme si c'était la première fois. Si excitante, sensuelle - ses lèvres lui donnaient toujours l'impression d'être un petit garçon qui vient de recevoir son premier baiser.

Il avait pensé à elle toute la journée, les minutes semblaient être des heures alors qu'il comptait le temps jusqu'au soir - et elle était là maintenant... assise à côté de lui, souriante, lui donnant l'impression d'être le seul homme au monde depuis son. Il remarqua les regards envieux d'autres hommes qui ne souhaitaient tous qu'une chose... être à sa place, être avec elle... Sa main se glissa dans la sienne alors qu'ils s'embrassaient et s'installaient dans leurs chaises pour profiter de leurs boissons et attraper en haut.....

Elle ressentit la vague familière d'émotions, étonnée comme toujours à quel point cela semblait toujours nouveau, à quel point "dans l'instant" elle devenait en sa présence. Pendant qu'ils parlaient, elle laissa son pied monter et descendre sa jambe, sachant qu'il appréciait le toucher, mais appréciait le fait que tous ceux qui regardaient savaient qu'elle ne s'intéressait qu'à lui et que leurs esprits s'emballeraient avec des fantasmes de ce qu'ils feraient. faire ensuite. Le frisson qu'elle avait ressenti après cette pensée n'avait qu'une seule source - le fait qu'elle savait que, peu importe les fantasmes de l'autre, elle réaliserait les siens d'une manière qu'ils ne pouvaient même pas imaginer.

Elle se pencha pour un baiser et guida sa main sur sa robe, le laissant sentir le contour de la jarretière, le bord de son bas et la peau nue au-dessus, laissant sa main reposer brièvement sur sa hanche et réaliser qu'elle portait des jarretières et rien d'autre sous sa robe. "Je ne sais pas si je pourrais attendre assez longtemps pour que tu me déshabilles" lui murmura-t-elle à l'oreille alors que leurs lèvres se séparèrent "Alors j'ai pensé que je te donnerais la chance de m'emmener quand et où tu veux ce soir" Elle sentit il se raidit de surprise, et le regarda dans les yeux avec un sourire diabolique, hochant la tête pour s'assurer qu'il comprenait ce qu'elle lui proposait. "Quand tu veux, où tu veux, quoi que tu veuilles ce soir, cher chevalier, je suis à toi de commander." Elle leva son verre dans un toast silencieux, rien du léger tremblement dans sa main alors qu'ils touchaient les verres en accord avec sa proposition.

Avant qu'il ne puisse formuler une réponse, elle le conduisit sur la petite piste de danse alors que la musique commençait. Le saxo de Coltrane sortait des haut-parleurs alors qu'elle le conduisait sous les regards envieux des hommes et des femmes. Il l'attira contre lui et laissa la musique les emporter, un pas de valse lente qui s'accordait parfaitement avec la musique. Elle se pencha vers lui, ses cheveux s'étalant comme une écharpe auburn sur l'épaule de son costume, inhalant son odeur et sentant sa chaleur.

Elle écouta la musique et sourit, lui chuchotant à l'oreille "Chanson parfaite pour la nuit, tu ne trouves pas, bébé ?" Il écoutait et riait doucement. Sa main glissa plus bas, caressant le bas de son dos jusqu'à la courbe de son cul, envoyant un petit frisson dans son corps alors qu'il rencontrait à nouveau le contour de son porte-jarretelles. Elle soupira joyeusement et embrassa doucement son cou alors qu'ils continuaient leur danse, les riffs de Coltrane remplissant la mélodie de "My Favorite Things". La chanson se termina et il prit le contrôle, la guidant vers un stand inoccupé et commandant une autre paire de martinis.

Assis près d'elle, il laissa sa main caresser l'intérieur de sa cuisse et sentit la chaleur émaner d'elle. Elle lui lança un regard de pure luxure et laissa sa main jouer sur sa poitrine alors qu'elle l'embrassait, la laissant tomber nonchalamment sur ses genoux pour donner à sa bite de jardinage une pression à travers son pantalon. "Quoi qu'il en soit, n'importe quand, n'importe où, bébé - comme je l'ai dit" sourit-elle en lui caressant fort la rage. Sa réponse fut immédiate alors qu'il guidait sa main vers sa fermeture éclair et l'aidait à exposer sa grosse bite. "Suce-moi maintenant, juste ici", sourit-il en pensant qu'il l'avait qualifiée de bluff, puis regarda avec étonnement cette belle femme disparaître sous la table et engloutir sa bite dans sa bouche chaude et humide. Il regarda autour de lui et remarqua plus d'un amateur de club qui l'étudiait attentivement – ​​de toute évidence, ils l'avaient vue glisser sous la table et attendaient sa réaction.

Il prit son martini et but une gorgée alors que sa langue encerclait la tête de sa bite et glissait le long de son sexe, sa gorge se resserrant et traire sa bite pour tout ce qu'elle valait. Ses mains étaient sur ses cuisses, le maintenant dans son siège alors que tout ce qu'il voulait était de broyer ses hanches contre son visage et de la baiser par la bouche. Il rougit alors que la sensation familière d'un orgasme imminent commençait à se développer dans son aine, essayant de rester calme face à l'intérêt de son public. Plusieurs couples avaient observé ses réactions de près – il a levé son verre vers ceux qui ont rencontré son regard et a essayé de prendre une autre gorgée de la boisson – le posant à la place alors qu'il étouffait un gémissement – ​​il est venu fort – tirant corde après corde dans sa gorge pendant qu'elle suçait sa bite comme un bébé affamé de lait. Elle le tint dans sa bouche jusqu'à ce qu'il se soit calmé, nettoyant et embrassant sa bite, puis la rentrant avant de sortir de sous la table et de sourire à ceux qui regardaient encore. Elle lécha ses lèvres et prit une longue gorgée de son cocktail négligé, puis se pencha et l'embrassa. "C'était un bon début, bébé - j'ai hâte de voir ce qui va suivre sur ta liste" murmura-t-elle, le regardant au fond des yeux. "Donnez-moi une minute pour faire fonctionner mes jambes" il a souri "nous avons tellement d'endroits où aller" Sa main s'est glissée entre ses jambes et a testé l'humidité de son entrejambe pendant qu'il parlait….

Articles similaires

The Devil's Pact Chapitre 26 : L'Ordre de Marie-Madeleine (fixe)

Le pacte du diable par mypenname3000 Droit d'auteur 2013 Chapitre vingt-six : L'Ordre de Marie-Madeleine Visitez mon blog à www.mypenname3000.com. « Entrez », ai-je dit à mes confrères en les invitant dans ma chambre d'hôtel. Ce n'était pas vraiment ma chambre d'hôtel. Hier soir, quand j'ai pris l'avion pour SeaTac depuis Miami, Providence m'a conduit à un expert en sinistres nommé Curtis à la réclamation des bagages de l'aéroport. Nous avons flirté en attendant nos bagages et il m'a invité dans sa chambre d'hôtel. Quand la Providence vous donne un logement, avec un mec mignon en prime, vous ne dites pas...

6 Des vues

Likes 0

Papa ne peut plus dire non à sa copine

Ma mère avait un copain quand j'étais très, très jeune. Il aimait jouer avec des jeunes filles et il jouait avec moi dans le dos de ma mère. Cela a créé des pulsions sexuelles en moi qui revenaient constamment en grandissant. Cela a causé beaucoup d'angoisse et de problèmes mentaux du fait que je ne savais pas comment me soulager de ces envies, mais je savais qu'il devait y avoir un moyen de satisfaire ces envies et de me soulager. Des années plus tard, ma mère a épousé Bruce, mon nouveau beau-père. Nous avons eu une vie de famille très agréable...

353 Des vues

Likes 0

Tout n'allait pas avec

Tout ce qui ne va pas avec Was It Rape If You Liked It? par TiedUpHeart Fiction, Bondage et restriction, Cruauté, Domination/soumission, Drogue, Homme/Adolescente, Sexe Oral, Viol, Réticence, Romance, Fessée, Adolescent, Virginité, Écrit par des femmes, Jeune Introduction: Lise, une étudiante en deuxième année, s'est impliquée avec Alex, qui avait déjà terminé ses études secondaires. Lise a rompu avec Alex. Mais qui sait ce qui peut arriver lors d'une fête ? 1 : Faire la fête ? Chapitre I - Lise « Lise ! Lisa ! Élisabeth ! » Alex m'a appelé quand je suis passé. J'ai continué à marcher à vive allure, mettant de la distance entre...

654 Des vues

Likes 0

La nouvelle vieille maison de Will : 3e partie

Plus tôt ce jour.... Salut, je suis Rachel Phillips, j'appelle le révérend Greene ? Attendez s'il vous plaît dit calmement la femme qui répondait au téléphone. Après une minute d'attente, l'opératrice a repris le téléphone, Rev. Greene va vous parler maintenant. Merci dit Rachel. Après environ une demi-minute, Rachel a entendu et le vieil homme tousser puis a commencé à parler dans le téléphone. Bonjour, c'est le révérend Greene, du site Web « Bonjour, révérend Greene. Je m'intéresse à votre organisation et j'ai quelques questions auxquelles vous voudrez peut-être répondre. Eh bien, pourquoi ne lisez-vous pas le site Web, la plupart des...

569 Des vues

Likes 0

Mise à jour inachevée de la troisième partie du camp

Jonas : - Céleste je... je... je suis... Celeste:- Jonas ce n'est pas ta faute, ça ne l'a jamais été, toutes les choses que tu as faites n'ont jamais été toi, il t'a contrôlé, t'a transformé en quelque chose que tu n'es pas Jonas:- Mais .. Celeste:- Non mais c'est monsieur, à la fin tu deviens le héros, tu dois finir ça, finir de lancer pour de bon, protéger le camp et te protéger Jonah:- Mais toi..je..je.. Celeste:- Je connais Jonah et il est trop tard pour faire quoi que ce soit, je veux que tu fasses une chose pour moi, Jonah...

287 Des vues

Likes 0

Cris collants

Elle mesurait environ 5 pieds 6 pouces, principalement des jambes, avec une belle peau bronzée, des cheveux bruns jusqu'aux épaules. Elle avait une belle poitrine quelque part autour de 36 ou 38 Full C. qu'elle avait sur une jupe noire courte fuck me et un débardeur rose. Des chaussures noires sexy de 3 pouces. Nous sommes sortis pour un bon dîner, puis nous sommes allés voir un film de filles séveux. Il était temps de la ramener chez elle. Je me sentais un peu déçu par ce point, je n'obtenais aucune indication qu'il y aurait un jour un deuxième rendez-vous. Nous...

357 Des vues

Likes 0

Propriété des hors-la-loi du diable (partie 3)

Chapitre 4 : Briser Hannah commence Tout comme Hannah le pensait, les motards sont retournés directement au bar. Ils n'étaient partis que depuis environ une heure, mais quand ils sont entrés dans le parking, Hannah a remarqué qu'il y avait au moins 10 autres motos assises là. Son cœur battait de terreur alors qu'elle était ramenée dans la grande taverne, avec les autres hors-la-loi juste derrière elle. Il y avait plusieurs motards qui traînaient dans le salon et buvaient des bières, mais dès qu'ils ont vu Hannah, ils se sont levés et l'ont suivie à l'arrière. Va te mettre sa salope...

797 Des vues

Likes 0

Démon partie 4

Les coups répétés m'ont réveillé. Était-ce encore Jayce ? Je n'avais pas besoin de ses conneries si tôt le matin. J'ai jeté les couvertures et suis sorti du lit, j'ai attrapé mes lunettes et je me suis approché de la porte. Oh c'est toi. J'étais soulagé que ce ne soit pas Jayce qui demande plus d'argent. C'était Max, cette chérie que j'ai enlevée il y a deux nuits. Hé, Korra. Serait-ce mieux si je partais? Il a demandé gentiment. Non, entre. Je vais te préparer à manger ou quelque chose. Je lui fis signe d'entrer. Tu as été occupé, dis-je, ignorant...

727 Des vues

Likes 0

Explorations nudistes part1

J'ai récemment découvert le nudisme en surfant sur Internet. J'ai toujours su qu'il existait, mais je pensais que c'était surtout un truc de plage européenne, mais j'ai réalisé qu'il y avait des endroits nudistes aux États-Unis. J'ai décidé de vérifier en ligne pour voir s'il y en avait à proximité. J'étais choqué pour découvrir que trois plages nudistes étaient à moins de deux heures de moi. Le plus proche était à environ 45 minutes et était situé sur des terres domaniales et aurait été patrouillé par des gardes du parc. Le suivant, à environ 2 heures de route, se trouvait sur...

601 Des vues

Likes 0

3 soeur maléfique

Soudain, trois lettres spéciales me sont venues à l'esprit. W.T.F imprudemment était sous la douche avec moi et mon esprit s'est empressé de penser à ce qu'Izzy avait dit avant de dîner. -si vous obtenez ne serait-ce qu'une pipe imprudente, je dirai à tout le monde dans cette pièce ce que vous avez fait avec cette femme- merde marmonnai-je Max je sais que tu es en colère et je suis désolé. Je sais que ce que j'ai fait était mal mais je suis désolé. Je me suis rendu fou en pensant si toi et moi espérons que tu me pardonneras.tout d'un...

524 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.