Jardin d'Hédon

507Report
Jardin d'Hédon

Prologue : Tiré de la Bible

Le commencement 1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. 2 Or la terre était informe et vide, les ténèbres couvraient la surface de l'abîme, et l'Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux.

3 Et Dieu dit : « Que la lumière soit », et la lumière fut. 4 Dieu vit que la lumière était bonne, et elle sépara la lumière des ténèbres. 5 Dieu appela la lumière « jour », et les ténèbres « nuit ». Et il y eut un soir, et il y eut un matin : le premier jour.

6 Et Dieu dit : « Qu'il y ait un caveau entre les eaux pour séparer l'eau de l'eau. » 7 Dieu fit donc le caveau et sépara l'eau du dessous du caveau de l'eau du dessus. Et c’était ainsi. 8 Dieu a appelé la voûte « ciel ». Et il y eut un soir, et il y eut un matin : le deuxième jour.

9 Et Dieu dit : « Que l'eau sous le ciel soit rassemblée en un seul endroit, et que la terre sèche apparaisse. » Et c’était ainsi. 10 Dieu appela la terre sèche « terre », et les eaux rassemblées elle appela « mers ». Et Dieu a vu que c'était bien.

11 Alors Dieu dit : « Que la terre produise de la végétation : des plantes à graines et des arbres sur la terre qui portent des fruits contenant de la semence, selon leurs diverses espèces. » Et c’était ainsi. 12 La terre produisit de la végétation : des plantes portant des graines selon leurs espèces et des arbres portant des fruits contenant des graines selon leurs espèces. Et Dieu a vu que c'était bien. 13 Et il y eut un soir et il y eut un matin : le troisième jour.

14 Et Dieu dit : « Qu'il y ait des luminaires dans la voûte du ciel pour séparer le jour de la nuit, et qu'ils servent de signes pour marquer les temps sacrés, les jours et les années, 15 et qu'ils soient des luminaires dans la voûte du ciel. le ciel pour éclairer la terre. » Et c’était ainsi. 16 Dieu créa deux grands luminaires : le plus grand pour gouverner le jour et le plus petit pour gouverner la nuit. Elle a aussi fait les stars. 17 Dieu les plaça dans la voûte du ciel pour éclairer la terre, 18 pour gouverner le jour et la nuit, et pour séparer la lumière des ténèbres. Et Dieu a vu que c'était bien. 19 Et il y eut un soir et il y eut un matin : le quatrième jour.

20 Et Dieu dit : « Que l'eau regorge d'êtres vivants, et que les oiseaux volent au-dessus de la terre à travers la voûte du ciel. » 21 Dieu créa donc les grands animaux de la mer et tous les êtres vivants dont l'eau regorge et qui s'y déplacent, selon leur espèce, et tout oiseau ailé selon son espèce. Et Dieu a vu que c'était bien. 22 Dieu les bénit et dit : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez les eaux des mers, et que les oiseaux se multiplient sur la terre. » 23 Et il y eut un soir et il y eut un matin : le cinquième jour.

24 Et Dieu dit : « Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce : le bétail, les animaux qui se déplacent sur le sol et les animaux sauvages, chacun selon son espèce. » Et c’était ainsi. 25 Dieu créa les animaux sauvages selon leur espèce, les troupeaux selon leur espèce, et tous les animaux qui se déplacent sur la terre selon leur espèce. Et Dieu a vu que c'était bien.

26 Alors Dieu dit : « Faisons les hommes à mon image, à ma ressemblance, afin qu'ils dominent sur les poissons de la mer et les oiseaux du ciel, sur le bétail et tous les animaux sauvages,[] et sur tout. les créatures qui se déplacent sur le sol.

27

Dieu créa donc l'humanité à son image,

à l'image de Dieu, elle les a créés ;

mâle et femelle, elle les a créés.

28 Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous ; remplissez la terre et soumettez-la. Dominez sur les poissons de la mer et les oiseaux du ciel et sur tout être vivant qui se déplace sur la terre. »

29 Alors Dieu dit : « Je vous donne toute plante portant des graines sur toute la surface de la terre et tout arbre qui a des fruits et des graines. Ils seront à vous pour votre nourriture. 30 Et à toutes les bêtes de la terre et à tous les oiseaux dans le ciel et toutes les créatures qui se déplacent sur la terre, tout ce qui a en lui un souffle de vie, je donne chaque plante verte pour nourriture. Et c’était ainsi.

31 Dieu vit tout ce qu'elle avait fait, et c'était très bon. Et il y eut un soir, et il y eut un matin : le sixième jour.

Ainsi les cieux et la terre furent complétés dans toute leur vaste étendue.

2 Le septième jour, Dieu avait achevé le travail qu'elle avait fait ; ainsi le septième jour elle se reposa de tout son travail. 3 Alors Dieu bénit le septième jour et le rendit saint, car c'est là qu'elle se reposa de toute l'œuvre de création qu'elle avait faite.

4 Voici le récit des cieux et de la terre lorsqu'ils furent créés, lorsque le Seigneur Dieu fit la terre et les cieux.

5 Or aucun arbuste n'était encore apparu sur la terre et aucune plante n'avait encore poussé, car le Seigneur Dieu n'avait pas envoyé de pluie sur la terre et il n'y avait personne pour travailler la terre, 6 mais des ruisseaux sortaient de la terre et arrosaient la terre. toute la surface du sol. 7 Alors le Seigneur Dieu forma un homme de la poussière du sol et souffla dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant.

8 Or l'Eternel Dieu avait planté un jardin à l'orient, en Éden ; et là elle mit l'homme qu'elle avait formé. 9 Le Seigneur Dieu fit pousser du sol toutes sortes d'arbres, des arbres agréables à regarder et bons à manger. Au milieu du jardin se trouvaient l’arbre de vie et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

10 Un fleuve arrosant le jardin sortait d'Eden ; de là, il était séparé en quatre sources. 11 Le nom du premier est Pishon ; il traverse tout le pays de Havila, où se trouve l'or. 12 (L'or de ce pays est bon ; il y a aussi de la résine aromatique[] et de l'onyx.) 13 Le nom du deuxième fleuve est le Gihon ; il serpente à travers tout le pays de Cusch.[] 14 Le nom du troisième fleuve est le Tigre ; il longe le côté est d'Ashur. Et le quatrième fleuve est l’Euphrate.

15 Le Seigneur Dieu prit l'homme et le plaça dans le jardin d'Eden pour y travailler et en prendre soin. 16 Et le Seigneur Dieu commanda à l'homme : « Tu es libre de manger de n'importe quel arbre du jardin ; 17 mais tu ne dois pas manger de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car si tu en manges, tu mourras certainement. "

18 Le Seigneur Dieu dit : « Il n'est pas bon que l'homme soit seul. Je lui ferai une aide qui lui convienne. »

19 Or, le Seigneur Dieu avait formé de la terre tous les animaux sauvages et tous les oiseaux du ciel. Elle les a amenés à l'homme pour voir comment elle les nommerait ; et quel que soit le nom que l'homme donnait à chaque être vivant, tel était son nom. 20 Alors l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux sauvages.

Mais pour Adam, aucune aide convenable n’avait encore été trouvée.

Chapitre 1:

Adam s'est réveillé. Il se leva et étendit ses muscles bien toniques. Il lui est venu à l'esprit qu'il devait vider sa vessie, alors il a marché jusqu'à l'endroit désigné, loin de toute eau et de toute plante porteuse de vie, et s'est relâché. C'était toujours très apaisant de vider sa vessie dès le matin, quelque chose comme le liquide qui s'écoulait de son corps et tombait bruyamment sur le sol. Peut-être que le liquide fournirait des nutriments pour plus de vie dans ce jardin paradisiaque. Son flux a pris fin lentement mais inévitablement. Il secoua son organe et s'éloigna de la flaque d'eau au sol.

Une fois le réveil réglé, Adam pouvait vaquer à ses tâches quotidiennes. La première fut sa visite à l’arbre de vie. De l'arbre, il cueillit un fruit si délicieux et si mûr qu'aucune créature n'oserait le détester. Et il a mangé. Voracement. Adam sentit la force entrer dans son corps. Il coulait comme une rivière et brûlait comme un feu dans ses veines, ses artères et ses capillaires. Dans le buisson voisin, il cueillit une poignée de baies. Il se dirigea vers sa grange de stockage et trouva des légumes et d'autres fruits pour préparer le petit-déjeuner. Il mangea et fut rassasié.

Vint ensuite le devoir de soigner les animaux. Chacun avait ses propres besoins et sa routine de soins à suivre. Pour les moutons, l’heure de la récolte de la laine approchait. Un agneau était né la veille et était occupé à allaiter sa mère à l'approche d'Adam. L'agneau et la mère restèrent immobiles, non par peur mais par réconfort. Ils savaient que l’homme qui s’approchait ne leur ferait aucun mal. Adam comptait 12 moutons, comme la veille. Aucun prédateur n'avait attaqué et tué pendant qu'Adam dormait. Adam s'est assuré qu'il y avait beaucoup d'herbe à manger. Aucun travaux n'était à prévoir aujourd'hui, ici. Il s'assit donc à portée de la mère qui allaitait et de l'agneau. Il caressa le dos de la mère. Pendant une heure, Adam resta assis là avec les moutons, en contemplation tranquille. Brusquement, il se leva, secoua la tête pour s'éclaircir les idées et continua son chemin. Il a répété le processus en comptant et en assurant suffisamment de nourriture et en réapprovisionnant là où c'était nécessaire. Et ainsi la journée continua, et Adam était content. Presque.

Au fil du temps, Adam ne pouvait s'empêcher de remarquer que chaque animal finirait par trouver un compagnon, un partenaire avec lequel s'installer et avoir une progéniture. Il le souhaitait pour lui-même. Il le souhaitait beaucoup. Il pensa qu'il devait en parler à Dieu lorsqu'ils se promèneraient dans le jardin ce soir-là. Mais quelque chose d'autre le brûlait. Adam n'était pas aveugle. Il pouvait clairement voir à quel point il fallait deux animaux pour créer un bébé et que cela faisait plaisir aux animaux qui avaient engendré la créature.

Adam connaissait un peu ce plaisir. Il avait senti son organe se raidir sous l'effet d'une brise fraîche. Il l'avait effleuré et avait trouvé la sensation agréable. Il ne fallut pas longtemps avant qu'Adam connaisse son premier point culminant et sa première éjaculation. Cela provoqua une grande exaltation de voir sa semence jaillir. Lorsqu'il eut avoué à Dieu qu'il avait découvert quelque chose d'excitant et de nouveau au cours de leur promenade du soir, elle se contenta de rire.

"Oh Adam. Si seulement tu savais," sourit-elle. Et c’est ainsi qu’Adam l’a intégré à sa routine quotidienne. Chaque nuit, avant de s'endormir dans son lit de foin et de laine près du Tigre, il enroulait sa main autour de son organe et commençait à pomper lentement son poing de haut en bas. Au début, rien ne semblait se produire, sauf la croissance de son organe. Bientôt, il laissait échapper un halètement ou un gémissement de plaisir. Il ne tarderait pas à pulvériser ses graines sur son ventre. Ensuite, il devenait somnolent et s'endormait facilement.

Pendant qu'Adam dormait, Dieu était occupé. Occupé avec un cadeau pour Adam que Dieu savait qu'Adam aimerait. Elle a donc obscurci la vision d'Adam afin de cacher le don jusqu'à ce que Dieu soit prêt à le lui montrer.

Le lendemain soir, quand Adam et Dieu entrèrent dans le jardin, elle offrit son cadeau à Adam.

"Adam, je sais à quel point tu as désiré un compagnon. J'avais espéré que les animaux de ce monde seraient suffisamment de compagnons, mais j'ai vu qu'ils ne suffisent pas", dit Dieu. À cette époque, Adam ne savait rien de la tromperie, alors il parlait avec vérité et sans crainte.

"J'ai souhaité pendant plusieurs mois avoir quelqu'un avec qui être, un égal, quelqu'un avec qui passer mes journées. Et oui, un jour, monter et répandre ma semence avec."

"Oh Adam, si seulement tu savais ce que ce monde t'apporterait. Mais pour l'instant sois heureux et content. J'ai quelqu'un à rencontrer. Son nom est......... Lilith. Elle est ton égale à tous égards. " Tout aussi fort et gentil, volontaire et noble. J'espère que vous serez tous les deux des partenaires convenables l'un pour l'autre. Je le fais vraiment de tout mon cœur", a déclaré Dieu.

De l’ombre d’un arbre sortait une autre créature sur deux pattes. Une autre forme d’humanité s’était formée à partir de la poussière de la Terre et avait reçu la vie. Cette forme serait une femme pour l'homme Adam. Lilith marchait avec légèreté vers Dieu et Adam. Ses joues rougirent. Jamais auparavant Adam n’avait vu une telle beauté.

"H...h...bonjour. Dieu m'a dit que tu t'appelais Adam. Je m'appelle Lilith," elle fit une pause. "C'est étrange. J'ai l'impression de te connaître depuis l'éternité et pourtant je sais que je n'ai été créée que ce matin", a déclaré Lilith.

Adam n'a pas pris le temps d'attendre. Il embrassa Lilith et la prit dans ses bras. Il sentit sa peau douce sur ses mains. Il sentit ses cheveux noirs et flottants. Il la libéra de son étreinte, mais la retint et recula légèrement. Il l'inspecta chaque centimètre. Ses jambes, couvertes d'un doux duvet de poils, étaient musclées et fortes mais agiles. Il ne fallut pas longtemps à Adam pour regarder plus haut et découvrir quelque chose de nouveau.

Cette manifestation de l'humanité n'avait aucun membre entre ses jambes. Au lieu d’être recouvert d’une natte de cheveux, il y avait un trou. Adam supposait que c'était normal. Il savait que les mâles et les femelles avaient des parties du corps différentes pour faciliter la reproduction. Pourtant, c'était différent. Il y était attiré comme par une force invisible. Il retira la main de Lilith et passa soigneusement ses doigts entre les lèvres de sa féminité. Cela provoqua un léger gémissement de la part de Lilith. Adam retira sa main de peur de l'avoir blessée. Il s'aperçut bientôt que ce n'était pas le cas et, pour une raison qu'il ne connaissait pas, il porta ses doigts, ceux-là mêmes qui avaient senti sa féminité, à son nez et inspira.

Adam a été frappé par une vague d’arômes allant du musqué au parfumé, de l’aigre au sucré. Il porta ses doigts à ses lèvres et se lécha avidement les doigts. Il pouvait la goûter sur ses doigts, aussi joliment qu'elle.

"Je pense que je vais vous donner un peu de temps pour apprendre à vous connaître," dit Dieu avec un sourire narquois sur le visage.

Articles similaires

Honneur du devoir

J'ai senti la brise froide effleurer mon visage et mes genoux me brûler les mollets alors que je prenais de la vitesse en descendant le trottoir. À seulement un kilomètre et demi de chez moi, je commençais juste ma course nocturne, heureuse que l'été soit de retour. Je détestais les hivers parce que je passais plus de temps dans une salle de sport ou que je m'entraînais pendant les heures les plus chaudes de la journée. La seule mauvaise chose était que je me sentais en quelque sorte chagrin d'y avoir pensé, rien de mal et d'amusant ne se produirait jamais...

1.8K Des vues

Likes 0

Ouah

Cela faisait environ deux mois que j'avais changé d'école et déménagé dans mon nouveau quartier. Je n'étais pas le plus beau gosse, mais je suppose que c'est vrai que la personnalité compte le plus parce que j'avais beaucoup d'amies et d'amies. C'était un autre dimanche après-midi ennuyeux quand j'ai entendu frapper à la porte. Comme je dormais, je me levai lentement et allai répondre à la porte. À la porte se trouvait une de mes amies Tabatha ou Tabby en abrégé. Nous avons bavardé près de la porte pendant un moment, puis je l'ai invitée à entrer. Nous sommes allés dans...

1.1K Des vues

Likes 0

Éduquer Anna (Partie 1)_(0)

Anna avait 15 ans, même si sa famille a toujours dit qu'elle en avait l'air 19, avec de longs cheveux blonds, des yeux noisette et une silhouette mince mesurant 5' 11 et des seins 38D qu'elle tenait de sa mère. Bien qu'Anna ait été l'une des premières développeurs, elle a toujours été timide et soucieuse de son corps, étant la plus grande de sa classe, elle a toujours été pointée du doigt pour les blagues et les taquineries de ses camarades de classe. Ce n'est que lorsqu'elle était à la maison qu'elle pouvait vraiment se détendre et être elle-même. La plupart...

286 Des vues

Likes 0

Ma mère excitée prt1

Chapitre un: « Walter ! » Patty écarta ses longs cheveux blonds ondulés de ses yeux et lança un regard furieux à la porte de la chambre de son fils. Walter, je sais ce que tu fais là-dedans ! Je suis absolument marre de t'écouter te branler dans ta chambre tous les jours ! Walter, écoutes-tu? Son fils adolescent n'a pas répondu. Le battement rythmique a continué plus fort que jamais, le bruit de la tête de lit qui frappe contre le mur tandis que Walter frappait avec impatience sa queue, agitant son poing de haut en bas de son bite raide et douloureuse...

178 Des vues

Likes 0

Maman Franken; ou, ma mère Frank

Maman Franken; ou, ma mère Frank INTRODUCTION : Maman passe le week-end dans le dortoir de son fils et les choses se passent autrement... Bien sûr, étant un étudiant de première année, le seul cours d'art disponible était l'équivalent du dessin 101. Il n'y avait aucun test pour cela. Le jour où on m'a demandé de dessiner un cheval en perspective à deux points, j'ai appelé maman en larmes, la suppliant de me tirer d'affaire de cette mauvaise décision. Maman, étant pragmatique, a refusé, me réconfortant en me conseillant de lui accorder plus de temps. Peu de temps après, ma fortune...

161 Des vues

Likes 0

TU ES UNE FEMME TRES EXCITANTE LIZ

Elle portait une chemise noire à moi, des talons hauts et son parfum préféré. La chemise était assise sur ses épaules et complètement ouverte, montrant son corps luxuriant et ses mamelons dressés. Elle avait ses magnifiques jambes grandes ouvertes alors qu'elle se faisait plaisir avec un vibromasseur à ma demande. L'expression sur son visage montrait qu'elle s'amusait visiblement pendant que je la regardais. La veille, elle m'avait téléphoné pour me demander si j'avais des travaux qu'elle pourrait faire pour moi pour aider à payer certaines factures. Dans le passé, elle avait fait des demandes similaires et je l'avais payée pour le...

1.8K Des vues

Likes 0

Le réparateur chapitres 3 et 4

Chapitre 3 Chérie, je suis à la maison Jimmy s'est d'abord réveillé pour se retrouver avec Jane et son bois du matin serré contre ses fesses douces, il s'est penché un peu et a commencé à embrasser doucement son cou puis son oreille. Mmm, gémit-elle doucement alors qu'elle tournait la tête à mi-chemin pour voir qui l'embrassait. Jimmy l'embrassa doucement sur les lèvres puis commença à manipuler son mamelon gauche. Rien n'a fait avancer Jane plus vite que quelqu'un qui s'occupe de ses mamelons. Elle laissa tomber sa main sur son cul et trouva l'une des bites les plus grosses et...

2K Des vues

Likes 0

Mandy aime cuisiner

Mandy et moi sommes mariés depuis environ vingt-quatre ans. C'est une magnifique brune de 45 ans et quelque chose qui mesure 5'6 130 lb et a une silhouette parfaite de 34C - 24 - 35. Après la naissance de notre enfant unique, Mandy a pris environ 25 livres, mais dans l'ensemble endroits, son cul incroyable et une ligne de buste augmentée. Compte tenu de nos vingt-quatre ans de mariage, notre activité sexuelle s'est installée en quelque sorte une fois par semaine et consiste le plus souvent en Mandy demandant, je fais du sexe oral avant de faire quoi que ce soit...

1.7K Des vues

Likes 0

Petite chose cassée

Petite chose cassée DarksX pour sexstories.com Je pourrais demander à maman de me laisser venir vivre avec toi après leur mariage, tu sais, a déclaré Ava alors qu'elle était assise de côté sur le canapé surdimensionné que j'avais devant ma télévision. La jeune adolescente s'est réveillée tard, a pris un bol de céréales pour le petit-déjeuner, puis est venue au salon me faire de la compagnie pendant qu'elle vérifiait ses devoirs du week-end sur sa tablette. Je me suis assis sur le fauteuil inclinable confortable sur le côté droit de la grande salle de télévision, perpendiculairement à l'endroit où elle était...

1.8K Des vues

Likes 0

La propre histoire de Margo 2 - Carlo

Nous avons commencé à nous embrasser et, bien sûr, je l'ai laissé caresser mes seins. Je n'étais pas sûre de ce qu'il savait de ma volonté de faire autre chose, mais il a posé sa main sur ma jambe et je lui ai permis de passer la main sous ma jupe et de frotter ma cuisse au bord de ma culotte. C'est alors que je me tournai légèrement et posai ma main sur le renflement de son pantalon. Sa respiration s'accéléra alors que je l'y frottais vigoureusement. Bien sûr, il a pris cela comme une permission de jouer avec ma chatte...

1.6K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.